Après Bert van Marwijk de 2004 à 2006, c'est donc un autre Néerlandais, Peter Bosz (53 ans) qui dirige le populaire club de la Ruhr. Ex-international à huit reprises, il n'a encore jamais entraîné en Bundesliga mais il a déjà tâté du football allemand en 1998, à Hansa Rostock, au poste de médian axial. Le flegmatique entraîneur a battu Schalke 04, le rival de Dortmund : l'Ajax l'a en effet éliminé en quarts de finale d'Europa League, au terme de deux joutes passionnantes, pleines de rebondissements.
...

Après Bert van Marwijk de 2004 à 2006, c'est donc un autre Néerlandais, Peter Bosz (53 ans) qui dirige le populaire club de la Ruhr. Ex-international à huit reprises, il n'a encore jamais entraîné en Bundesliga mais il a déjà tâté du football allemand en 1998, à Hansa Rostock, au poste de médian axial. Le flegmatique entraîneur a battu Schalke 04, le rival de Dortmund : l'Ajax l'a en effet éliminé en quarts de finale d'Europa League, au terme de deux joutes passionnantes, pleines de rebondissements. Le Borussia a déboursé une indemnité de quelque trois millions pour l'entraîneur, toujours lié à l'Ajax, qui remplace Thomas Tuchel (43 ans). Malgré sa victoire en coupe contre l'Eintracht Francfort et sa troisième place en championnat, il a perdu la lutte de pouvoir qui l'opposait au directeur général, Joachim Watzke. Bosz a maintenant l'opportunité d'entraîner un véritable grand club, qui compte aussi sur la scène européenne, un club qui possède un énorme potentiel en joueurs et un budget colossal. Il emmène son adjoint attitré, Hendrie Krüzen (ex-Courtrai). Il voit son salaire quadruplé - il percevait un million par an à l'Ajax - et bénéficie d'un contrat de deux ans. Bientôt, il va découvrir la folle ambiance du Westfalenstadion. " Être ici est super ", a déclaré Bosz lors de sa première conférence de presse. " Dortmund émarge au top dix des clubs européens. Je suis la Bundesliga depuis mon enfance. Je me réjouis d'entamer mon mandat. " Le directeur sportif Michael Zorc s'est empressé de poursuivre : " Nous sommes convaincus que la manière dont Peter fait jouer une équipe correspond à notre vision. Il a un style frais, exactement ce que nous voulons. Plus une excellente organisation en possession du ballon et un pressing efficace dans le camp adverse en perte de balle. Il a rapidement trouvé cet équilibre à l'Ajax, en moins d'une saison. " Il faut nuancer ce dernier compliment : Bosz, inspiré par le " roi " Johan Cruijff, a surtout repris le concept de l'ancien numéro 14 dans le second volet de la saison : un jeu offensif et audacieux, avec beaucoup de jeunes du cru. Les premiers mois, son football a été plutôt naïf mais ses succès européens lui ont valu l'appréciation générale. L'entraîneur a également introduit la règle des cinq secondes, soit le temps qu'il accorde aux joueurs pour récupérer le ballon. " Barcelone y parvient en trois secondes mais nous ne sommes pas le Barça ", précise Bosz. Grâce à son passage comme joueur à Toulon, le Néerlandais parle également français, ce qui est important pour insuffler confiance à Ousmane Dembélé, d'autant que le club pense que son meilleur buteur, Pierre-Emerick Aubameyang (31 goals) va partir. " Je n'avais qu'une idole ", conclut Bosz, " et j'ai eu le privilège de pouvoir l'écouter une semaine durant, en mars 2016. Johan Cruijff m'a donné des leçons pour dix ans. " Cela suffira-t-il pour deux saisons au BVB ? FRÉDÉRIC VANHEULE