Le Club était devenu trop prévisible et éprouvait des difficultés face aux grandes équipes. Ces dernières semaines, on a tenté de remédier à ce problème. Philippe Clement a désormais les moyens de varier.
...

Le Club était devenu trop prévisible et éprouvait des difficultés face aux grandes équipes. Ces dernières semaines, on a tenté de remédier à ce problème. Philippe Clement a désormais les moyens de varier. Quelques enfants prodigues rentrés au bercail, comme le jeune produit local Tibo Persyn et de maîtres-achats comme Wesley et José Izquierdo, quelques vieilles connaissances ( Jack Hendry d'Ostende et Kamal Sowah de Louvain), plus des nouveaux venus en provenance principalement de Ligue 1 ( Stanley Nsoki, Faitout Maouassa, Ruben Providence): le noyau du Club présentera un tout autre visage à partir du week-end prochain. On constate aussi que les Brugeois se sont de nouveau rabattus sur le Vieux Continent. Ce n'est pas faute d'avoir essayé ailleurs - sur le marché colombien notamment - mais les nouveaux venus ont déjà tous une certaine expérience en Europe. Il n'y a plus de diamants africains comme les saisons précédentes, avec Youssouph Badji (prêté) et Odilon Koussounou (transféré définitivement). L'exception qui confirme cette règle est Tajon Buchanan, qui arrivera à Bruges en janvier en provenance de la MLS. Une chose n'a pas changé, ce sont les investissements consentis en prévision de l'avenir. C'est très différent d'Anderlecht par exemple, qui, par manque de moyens financiers, est obligé de louer et de recommencer chaque année. Le Club, lui, a les moyens de réaliser des transferts définitifs, grâce à la vente de Kossounou (parti pour 23 millions à Leverkusen), à l'injection de capital depuis les États-Unis via la vente de parts et à la Ligue des Champions. Les nouveaux arrivants sont le plus souvent des transferts définitifs, à l'exception des jeunes Persyn, Providence et Owen Otasowie. Une option d'achat figure cependant dans le contrat, comme avec Noa Lang l'an passé. Les Blauw en Zwart ont aussi procédé à un sérieux rajeunissement: Hendry (26 ans) est une exception en défense, les autres ont 23 ans (Maouassa) ou moins. Philippe Clement dispose maintenant des possibilités de varier. Wesley et surtout Izquierdo sont des joueurs qui peuvent se remettre physiquement en état à Bruges. Providence, Persyn et Antonio Nusa (qui n'a que seize ans) sont des paris sur l'avenir. Mais Sowah, Otasowie, Hendry, Nsoki et Maouassa accroissent la concurrence. Lang, Bas Dost et Clinton Mata restent, et tous les schémas tactiques peuvent être utilisés.On a découvert Charles De Ketelaere il y a deux ans. Il a confirmé et est désormais Diable rouge. Il peut poursuivre son développement sereinement. Il a été très performant en août, avec trois buts et deux assists. Horvath (Nottingham Forest, Eng), Kossounou (Bayer Leverkusen, Ger), Krmencik (Slavia Prague, Cze), De Cuyper (Westerlo), Rezaei (OH Louvain), Badji (Brest, Fra), Deli (Adana Demirspor, Tur), Okereke (Venezia, Ita), Van den Keybus (Westerlo), Sagna (Stade Briochin, Fra).