Il a couru le marathon le plus rapide de l'histoire à Berlin en 2018 : 2h01'39, soit une minute et 18 secondes de moins que son compatriote Dennis Kimetto sur le même tracé en 2014, mais Eliud Kipchoge pensait déjà à un chrono historique. Un an plus tôt, sur le circuit de Monza, le visage du projet breaking2 de Nike avait déjà tenté de devenir le premier marathonien à courir en moins de deux heures. Il a manqué 26 secondes au Kényan et comble de malheur, la fédération internationale d'athlétisme n'a pas homologué son record p...