Remco Evenepoel a encore du mal à le réaliser : à 19 ans, il franchit en solitaire la ligne d'arrivée de la Clasica San Sebastian. Au point de susciter les commentaires les plus dithyrambiques : " Il est peut-être plus fort que moi ", dit Eddy Merckx.

Remco Evenepoel a encore du mal à le réaliser : à 19 ans, il franchit en solitaire la ligne d'arrivée de la Clasica San Sebastian. Au point de susciter les commentaires les plus dithyrambiques : " Il est peut-être plus fort que moi ", dit Eddy Merckx.