Samedi soir, à l'occasion du top match de la 34e journée de D2 face à Parme, 30.000 supporters de Bari se sont déplacés au Stadio San Nicola (du nom du patron de la ville) qui avait vu ses 58.000 places occupées trois jours plus tôt lors du match de l'Italie contre l'Eire. Les tifosi des rouge et blanc espéraient assister au 17e match d'affilée sans défaite du leader dont le dernier revers remontait depuis le 5 décembre à Empoli (2-0). Mais c'est par le même score que Parme a mis un terme à cette belle série et revient à un point (63 pour 62) au classement à 8 journées du terme.
...

Samedi soir, à l'occasion du top match de la 34e journée de D2 face à Parme, 30.000 supporters de Bari se sont déplacés au Stadio San Nicola (du nom du patron de la ville) qui avait vu ses 58.000 places occupées trois jours plus tôt lors du match de l'Italie contre l'Eire. Les tifosi des rouge et blanc espéraient assister au 17e match d'affilée sans défaite du leader dont le dernier revers remontait depuis le 5 décembre à Empoli (2-0). Mais c'est par le même score que Parme a mis un terme à cette belle série et revient à un point (63 pour 62) au classement à 8 journées du terme. Antonio Conte (40 ans), l'ex-médian de la Juventus de 1992 à 2004 et de l'équipe nationale (20 sélections, 2 buts), est l'architecte du succès de Bari. En décembre, le jeune entraîneur a succédé à Giuseppe Materazzi, le père de l'arrière de l'Inter, Marco. Conte procède en 4-4-2. Ses médians évoluent haut, dans une formation rarement modifiée. Après le mercato, l'avant biélorusse Vitalii Kutuzov, transféré de Parme, et le milieu Stefano Guberti, issu d'Ascoli, ont apporté un plus à l'équipe, dont le pilier est pourtant un Belge : Jean-François Gillet. Formé au Standard qui l'a sous-estimé, le gardien (1,81m, 80kg) qui fêtera ses 30 ans le 31 mai, défend le but de Bari depuis septembre 2000, à l'exception d'une saison à Trévise (août 2003-juin 2004). Le Liégeois, qui a disputé toutes les rencontres, est aussi le seul élément du noyau à avoir joué en Série A avec Bari mais cela remonte en mai 2001, lorsque le club avait été rétrogradé. Durant son histoire longue de 101 ans, le club-phare de la capitale de Pouilles -335.000 habitants - a évolué 28 ans en Serie A. Bari est en tête de la série B au classement des masses salariales, avec 15 millions, à égalité avec Parme et Mantoue. La montée vaudra une prime de 50.000 euros à chaque joueur. LA SQUADRA, qui a concédé un match nul 1-1 contre l'Irlande, conserve deux unités d'avance sur l'équipe de Giovanni Trapattoni. L'Italie a été réduite à dix après trois minutes de jeu, suite à l'exclusion (excessive) de Giampaolo Pazzini, dont c'était la première titularisation. Vincenzo Iaquintaa ouvert la marque à la 10e mais Robbie Keanea égalisé à deux minutes du terme. ANTONIO DI NATALE ne devra finalement pas être opéré des ligaments croisés. Blessé contre le Monténégro, l'attaquant de l'Udinese sera indisponible pour six semaines au moins. MAICON, l'arrière droit brésilien de l'Inter, s'est blessé à la jambe droite durant le match du Brésil contre l'Equateur. Sa saison est théoriquement achevée, même s'il subsiste un infime espoir pour qu'il dispute le match du 24 mai, contre Cagliari. Le jeune Italien Davide Santon, arrière gauche jusqu'à la semaine dernière mais défenseur droit de nature, prend sa place. CHRISTIAN VIERI (36 ans) a quitté l'Atalanta avec effet immédiat. Bergame lui avait offert un contrat d'un an assorti d'un salaire de 230.000 euros l'été dernier. L'avant a joué 292 minutes réparties sur neuf matches et marqué deux buts. GABY MUDINGAYI, une nouvelle fois un des meilleurs Bolognais avec l'avant DiVaio, n'a pu éviter la défaite à Rome. Anthony Vanden Borre (Genoa) était de retour après sa blessure et a pris place sur le banc contre la Reggina. GEERT FOUTRÉ