Le KV Ostende appartient toujours à Frank Dierckens, mais l'homme d'affaires ne parviendra pas à maintenir son club en D1A sans repreneur. Des entretiens positifs lui avaient permis d'espérer un accord entre Alychlo, la société de Marc Coucke, et le Pacific Media Group, qui avait décroché il y a quelques semaines à cause des dettes dues à l'ancien propriétaire (6,7 millions d'euros) et du plan de remboursement de la nouvelle tribune. Le club avait ainsi perdu l'augmentation de capital de 2,7 millions de PMG, indispensable pour convaincre la commission des licences.

Le groupe d'investissements, qui devait prendre une participation de 70% dans le club, n'a pas encore abandonné, mais le temps presse : la commission tranche le 8 avril. Sans accord, le club peut se tourner en mai vers la CBAS pour forcer les choses. Tous les joueurs loués et ceux dont le contrat arrive à terme (seize) peuvent partir. Michiel Jonckheere a déjà signé pour deux ans à Courtrai.

Le KV Ostende appartient toujours à Frank Dierckens, mais l'homme d'affaires ne parviendra pas à maintenir son club en D1A sans repreneur. Des entretiens positifs lui avaient permis d'espérer un accord entre Alychlo, la société de Marc Coucke, et le Pacific Media Group, qui avait décroché il y a quelques semaines à cause des dettes dues à l'ancien propriétaire (6,7 millions d'euros) et du plan de remboursement de la nouvelle tribune. Le club avait ainsi perdu l'augmentation de capital de 2,7 millions de PMG, indispensable pour convaincre la commission des licences. Le groupe d'investissements, qui devait prendre une participation de 70% dans le club, n'a pas encore abandonné, mais le temps presse : la commission tranche le 8 avril. Sans accord, le club peut se tourner en mai vers la CBAS pour forcer les choses. Tous les joueurs loués et ceux dont le contrat arrive à terme (seize) peuvent partir. Michiel Jonckheere a déjà signé pour deux ans à Courtrai.