Ils sont environ 7.500 " gens de presse " à l'EURO : journalistes, photographes, cameramen, etc. C'est tout au moins le nombre de ceux qui sont officiellement accrédités. Et à part cela, il y en a une poignée qui ne suivent pas l'évolution du ballon rond. Ces paparazzi cherchent l'image choc susceptible de faire les délices des tabloïds de tous poils. La photo de David Beckham en slip sur son balcon, occupé à se grattouiller ne fait même pas partie de cette catégorie. ...

Ils sont environ 7.500 " gens de presse " à l'EURO : journalistes, photographes, cameramen, etc. C'est tout au moins le nombre de ceux qui sont officiellement accrédités. Et à part cela, il y en a une poignée qui ne suivent pas l'évolution du ballon rond. Ces paparazzi cherchent l'image choc susceptible de faire les délices des tabloïds de tous poils. La photo de David Beckham en slip sur son balcon, occupé à se grattouiller ne fait même pas partie de cette catégorie. Yves Taideman, notre confrère de la Gazet van Antwerpen s'est renseigné auprès de l'auteur de la photo : si Becks est traqué, c'est de sa propre faute car il est inabordable. Le reporter de la Métropole a voulu tenter l'expérience. Muni de son badge de presse, il a voulu aborder le spice boy après son match contre la France mais s'est fait éjecter par le service de sécurité de l'équipe et insulter par le principal intéressé en des termes que nous n'oserions pas rapporter ici de peur que votre magazine favori tombe en de trop jeunes mains. Pour le reste, le tournoi fait recette au niveau des audiences télé. Les rencontres sont aussi indécises que spectaculaires. FranceûAngleterre a été suivi par 353.000 francophones belges sur La 2. Mais 243.000 ont préféré TF1 sans doute pour pouvoir bénéficier de l'objectivité totale au niveau du commentaire.... Si l'on ajoute ceux qui ont préféré la BBC, on atteint un total de 650.000 (il ne restait donc pas grand monde pour regarder les résultats des élections). On s'attend d'ailleurs à l'amélioration de tous les records au niveau de l'audimat. A ce jour, c'est toujours France- Italie, la finale de l'Euro 2000 qui a crevé tous les plafonds : 21,4 millions de téléspectateurs en France et 21,3 en Italie. Cette rencontre fut également en tête des audiences sportives de l'année, tous programmes confondus. Ce fut le cas en Belgique (2,5 millions) mais aussi en Allemagne (18,4). Les annonceurs se frottent les mains. Surtout ceux qui ont décidé de faire campagne dans un pays qui s'est qualifié pour le Portugal. En France, seule l'image de Zizou est fortement employée. Celle des autres bleus serait usée depuis la campagne catastrophique du Mondial 2000. Certains annonceurs utilisent leurs épouses pour faire passer leur message, comme le rapporte le Figaro. C'est nettement moins cher puisque les femmes ne touchent pas de droit à l'image. Chez nous, il a fallu s'adapter. Le Soir explique que Carlsberg avait prévu deux scénarios pour sa campagne de l'Euro : avec ou sans les Diables... (G. Lassoie)G.Lassoie