Les morts célèbres de 2008 ? Il y a du beau monde. S£ur Emmanuelle, Yves Saint-Laurent, Guillaume Depardieu, Jeff Bodart,...
...

Les morts célèbres de 2008 ? Il y a du beau monde. S£ur Emmanuelle, Yves Saint-Laurent, Guillaume Depardieu, Jeff Bodart,... Et en sport ? Aussi ! FRANÇOIS STERCHELE (26 ans). Le défunt footeux le plus médiatique de l'année, voire de la décennie. Diable Rouge (4 matches), meilleur buteur en titre du championnat de Belgique avec le Germinal Beerschot et à peine transféré au Club Bruges, il a pris congé du public sur une sinistre route flamande en mai. Une Porsche, un arbre, le drame. Il a joué 94 matches en D1. Charleroi l'avait lancé à ce niveau. RÉGIS GENAUX (35 ans). Un monument du Standard, une valeur sûre de l'équipe nationale (21 matches), un pilier de l'Udinese. Sa carrière s'est arrêtée prématurément à cause de blessures. Sa vie s'est arrêtée brusquement : embolie quelques heures après avoir participé à un match entre amis. CONSTANT VANDEN STOCK (93 ans). Le plus grand dirigeant de l'histoire du football belge est parti l'année du centenaire de son club, Anderlecht. Il a tout fait dans le foot : joueur (Anderlecht et Union), sélectionneur des Diables Rouges, directeur technique du Club Bruges, président d'Anderlecht pendant 25 ans - il a passé le relais à son fils Roger en 1996. Le palmarès du Sporting pendant sa présidence : 10 titres, sept Coupes de Belgique, deux Coupes des Coupes, une Coupe de l'UEFA, deux Supercoupes d'Europe. Et un stade qui porte son nom ! VICTOR WÉGRIA (71 ans). Un grand buteur du foot belge dans les années 50 et 60 : a remporté quatre fois ce classement particulier. Il a porté cinq fois le maillot de l'équipe nationale. Et il était la figure de proue du Football Club Liégeois, qu'il a également entraîné dans les années 70. 264 matches en D1, dont une petite quinzaine avec le Standard pour clôturer son parcours. JULIEN LABEAU (87 ans). Un second en or, l'adjoint des grandes heures de l'équipe belge. Il a assisté Raymond Goethals puis Guy Thys. A l'époque où les qualifications pour les phases finales coulaient presque de source. JOHNNY THIO (63 ans). Icône du Club Bruges, où il a joué 12 ans dans les années 60 et 70. Il en fut aussi le capitaine. A son palmarès, près de 300 matches de D1 (plus de 100 buts), 18 rencontres avec les Diables, 2 Coupes de Belgique. Son surnom : Johnny Tuborg. CARLOS ALHINHO (59 ans). Portugais. Il a été défenseur international et portait le maillot de Benfica. Il a joué au RWDM une saison (77-78) et s'est tué lors d'une chute dans une cage d'ascenseur. NAMANDJAN TRAORE (25 ans). Est brièvement passé par Charleroi (2003-2004, 17 matches/2 buts). Il jouait au Luxembourg au moment de son décès consécutif à une maladie. ALFONS BASTIJNS (61 ans). Restera dans l'histoire du Club Brugeois. Entre 1967 et 1981, il est apparu 400 fois en championnat avec les Bleu et Noir, a été capitaine, a remporté cinq titres et a disputé deux finales européennes. Il a aussi été trois fois international. Une longue maladie musculaire l'a emporté. Avant d'aller à Bruges, il avait joué au Racing White. EMMANUEL SANON (56 ans). Ce joueur haïtien a fait les beaux jours du Beerschot entre 1974 et 1980 (128 matches en D1). C'est le seul buteur du football haïtien en phase finale de Coupe du Monde. Et le meilleur buteur de l'histoire de son pays - dont il a aussi été le sélectionneur. Il est mort d'un cancer à Orlando (USA), où il s'était installé. Il a eu droit à des funérailles nationales : ce n'était que le deuxième sportif haïtien à recevoir cet honneur. MAKSYM PASHAYEV (20 ans). Ukrainien, défenseur de Dnipropetrovsk, capitaine des Espoirs de son pays et plus belle promesse ukrainienne. Il a perdu le contrôle de sa voiture sur une route verglacée : tué sur le coup. LOUIS HON (83 ans). Français, 12 sélections. Premier footballeur bleu-blanc-rouge à avoir porté le maillot du Real Madrid, dans les années 50. Comme entraîneur, il a dirigé notamment Saragosse, le Celta Vigo, le FC Séville, Santander et Lyon qu'il a mené à sa première victoire en Coupe de France. JEAN PROUFF (88 ans). Français, 17 sélections. Ensuite entraîneur mythique du Stade Rennais. Il est aussi passé par le Standard au début des années 60 (un titre, une demi-finale de Coupe des Champions). Il a offert à Rennes ses seuls trophées majeurs : deux Coupes de France dans les années 60 et 70. RATKO MITIC (86 ans). Yougoslave, 59 sélections (32 buts). Vice-champion olympique en 1948 et 1952. Comme coach de l'Etoile Rouge de Belgrade, quatre titres et trois Coupes. Sélectionneur de la Yougoslavie entre 1966 et 1970, médaille d'argent de l'EURO 68. HRVOJE CUSTIC (24 ans). Croate. Attaquant de Zadar, il a été emporté dans son élan après un tacle et s'est tapé la tête sur un mur en béton, lors d'un match de championnat. Un choc fatal. TOMMY BURNS (51 ans). Ecossais, 8 sélections. Carrière de médian essentiellement au Celtic : sept titres et cinq Coupes. Plus tard, entraîneur de ce club et vainqueur de la Coupe. Il a aussi été adjoint de deux sélectionneurs de l'Ecosse. Il est mort d'un cancer. ADAN LEDWON (34 ans). Polonais, 18 sélections. Il s'est pendu à la veille de l'EURO 2008. Il n'avait pas digéré sa non-sélection. HASAN DOGAN (52 ans). Turc, président de sa Fédération. Il est mort d'une attaque cardiaque une semaine après la demi-finale turque à l'EURO. L'accident est arrivé alors qu'il déjeunait avec Fatih Terim, son sélectionneur. MANOL MANOLOV (83 ans). Bulgare, 57 sélections. Icône du CSKA Sofia : 239 matches et 12 titres entre 1948 et 1962. Ensuite trois titres et une Coupe comme entraîneur de ce club. Il fut aussi le mentor de Hristo Stoichkov. ENRICO CANDIANI (89 ans). Italien. Il a été l'un des plus grands joueurs de l'Inter Milan lors de la première moitié du 20e siècle. Il a ensuite joué à la Juventus et à l'AC Milan. GIOVANNI VIOLA (82 ans). Italien. Il a été un gardien légendaire de la Juventus dans les années 40. GEZA KALOCSAY (95 ans). Hongrois. Il a été international puis comme entraîneur, il a notamment travaillé au Standard - qu'il a mené au titre. JACOB LEKGETHO (34 ans). Sud-Africain. Il était à la Coupe du Monde 2002. Il est mort des suites d'une longue maladie : on a parlé du SIDA mais ce ne fut jamais confirmé officiellement. COR BROM (76 ans). Néerlandais. Il a entraîné l'Ajax (doublé Coupe/ championnat en 1979) mais aussi Waterschei et le RWDM. IAN McCOLL (81 ans). Ecossais. Comme joueur, il a été capitaine des Glasgow Rangers. Comme entraîneur, il a dirigé la sélection écossaise. PAUL FRÈRE (91 ans). Pilote automobile qui a gagné les 24 Heures du Mans et a roulé en Formule 1. Il a aussi fait une carrière dans l'aviron, avec trois titres nationaux. Il était le consultant attitré des plus grands constructeurs mondiaux. ANDRÉ VERHALLE (84 ans). A été six fois champion de Belgique d'escrime, trois fois demi-finaliste aux Jeux (52, 56 et 60), champion du monde militaire. Il est ensuite devenu entraîneur de l'équipe belge aux JO de 1968 à 1980. PIERO PRADENAS (21 ans). Il était international en volley et s'est tué dans un accident de moto à Bruxelles. TOM COMPERNOLLE (32 ans). En cross-country, il a remporté la Crosscup et un titre de champion national. Sur piste, a été trois fois champion de Belgique du 5.000 mètres. Il a participé aux Jeux Olympiques 2004. Il s'est tué dans l'accident d'un camion militaire en Flandre. JEAN-MARC RENARD (52 ans). Il a été le plus grand boxeur belge de l'histoire : 40 victoires en 45 combats, dont huit Championnats d'Europe. Il s'est suicidé pour raisons conjugales. ALEX CLOSE (86 ans). Ancien cycliste pro qui a gagné le Tour de Belgique et le Dauphiné Libéré. Il a terminé trois fois dans le Top 10 du Tour de France. Tout cela dans les années 50. LENNART BERGELIN (83 ans). Suédois, ancien tennisman de bon niveau (90 matches de Coupe Davis, quatre fois les quarts à Wimbledon, Top 10 mondial entre 1646 et 1955) mais surtout ex-entraîneur de Björn Borg de 1971 à 1983. Il a permis à Borg de remporter 11 tournois du Grand Chelem et a conduit la Suède à la victoire en Coupe Davis. FRANISEK CAPEK (93 ans). Tchèque, médaillé d'or en canoë aux JO 1948. DORA BRIA (49 ans). Brésilienne, six fois championne du monde de windsurf, décédée dans un accident. DUILIO LOI (78 ans). Italien, champion du monde de boxe en 1960, mort de la maladie d'Alzheimer. BOBBY FISCHER (64 ans). Américain. En 1972, il était devenu le premier Américain champion du monde d'échecs, mettant fin à 24 années d'hégémonie soviétique. Ses critiques sur la politique des Etats-Unis lui ont valu de perdre sa citoyenneté. EDMUND HILLARY (88 ans). Néo-Zélandais, premier alpiniste à avoir atteint le sommet de l'Everest (en 1953). CHRISTOPHER BOWMAN (40 ans). Américain, patineur artistique surnommé Bowman the Showman. Deux fois champion des Etats-Unis et double médaillé aux Championnats du Monde. Mort probablement d'une overdose. BORIS SHAKLIN (76 ans). Russe, gymnaste multiple champion olympique et du monde. Il a été l'un des piliers de la légendaire équipe russe des années 60. HEINRICH KWIATKOWSKI (82 ans). Allemand, gardien de l'équipe championne du monde en 1954. NICOLAE LINCA (79 ans). Roumain, seul boxeur de son pays à avoir remporté une médaille d'or olympique. HORST SKOFF (39 ans). Autrichien. Tennisman qui a remporté quatre tournois ATP et fait partie du Top 20. Il est mort d'un infarctus. GYORGY KOLONICS (36 ans). Hongrois. Double champion olympique de canoë, il est mort pendant un entraînement à l'approche des Jeux de Pékin. PHIL HILL (81 ans). Américain. Il a été le premier pilote des USA à remporter le titre de champion du monde de Formule 1 et a gagné trois fois les 24 Heures du Mans. (Avec la collaboration de Foot 100 ASBL, www.foot100.be) par pierre danvoye