Il y a une quinzaine d'années, on était allé à Seraing, interviewer le centre-avant en forme de l'équipe liégeoise Roger Lukaku. Quand on avait demandé à Roger ce qu'il pensait du fait qu'on le surnommait King Kong autour des terrains, il fit la grimace. " Ce n'est pas très poli de dire des choses pareilles ", laissa-t-il tomber, vexé de constater que les fans n'étaient pas plus respectueux dans le choix de leurs surnoms. " Mais bon, s'ils disent ça c'est que je fais peur à mes adversaires... "
...

Il y a une quinzaine d'années, on était allé à Seraing, interviewer le centre-avant en forme de l'équipe liégeoise Roger Lukaku. Quand on avait demandé à Roger ce qu'il pensait du fait qu'on le surnommait King Kong autour des terrains, il fit la grimace. " Ce n'est pas très poli de dire des choses pareilles ", laissa-t-il tomber, vexé de constater que les fans n'étaient pas plus respectueux dans le choix de leurs surnoms. " Mais bon, s'ils disent ça c'est que je fais peur à mes adversaires... " Roger faisait 1m90 et 80 kilos à tout casser. Que dire alors de son fils, Romelu, qui dépasse les 190 centimètres et les 90 kilos ? Surtout qu'il va plus vite et a plus de puissance et de finesse que son père ! Lors des deux derniers matches d'Anderlecht, à Mouscron et contre le G. Beerschot, ses deux buts ont engrangé six points. Bingo : il est très, très jeune (16 ans depuis mai dernier) et prend tout le monde de vitesse. Ses adversaires et même les responsables du site internet de son club qui ne l'ont pas encore placé dans le noyau A. Sans doute une ruse pour éviter que les agents du monde entier viennent le piquer trop vite... Merci, en tout cas, aux Mauves d'avoir tout mis en £uvre pour voir cette perle en action sur nos terrains. Bientôt, il faut en être sûr, c'est tout le football belge qui va remercier Roger Vanden Stock car, qui voyez-vous jouer au centre avant chez les Diables Rouges ? Qui est le buteur en forme, capable de péter des buts avec confiance actuellement, à part lui ? Le Standardman Igor de Camargo ne joue plus jamais en pointe. Le coéquipier anderlechtois Tom De Sutter n'a pas retrouvé son rythme de croisière, Wesley Sonck (Club Bruges) semble atteint par la limite d'âge. Kevin Mirallas (Saint-Etienne) n'a joué que trois matches et pas marqué avec les Verts... C'est très clair : Romelu Lukaku va battre le record de précocité de la légende anderlechtoise Paul Van Himst, sélectionnée en équipe belge à 17 ans... Qui Dick Advocaat va-t-il choisir d'autre pour ses premières missions avec les Diables, Belgique-Turquie le 10 octobre et le déplacement en Estonie le 14 ? Sa première présélection sera donnée demain et il ne risque pas de verser dans le surréalisme, spécialité belge. Avec lui, tout sera hyper-clair. Sur base de l'état de forme, de santé ( Vincent Kompany et Steven Defour sont blessés) et des suspensions ( Axel Witsel est toujours puni pour son agression sur un Bosniaque au printemps), Advocaat pourrait penser, dans un noyau élargi à aligner l'équipe suivante : - Au but : Logan Bailly (Moenchengladbach) ; - En défense : Anthony Vanden Borre (Portsmouth), Daniel Van Buyten (Bayern Munich), Thomas Vermaelen (Arsenal), Sébastien Pocognoli ( AZ Alkmaar) ; - Dans l'entrejeu : Maarten Martens (AZ), Marouane Fellaini (Everton), Jan Vertonghen (Ajax Asterdam), Eden Hazard(Lille) ; -En attaque : Moussa Dembele (AZ) et Romelu Lukaku (Anderlecht). Advocaat doit (re)construire une équipe et apporter beaucoup de solutions d'emblée dans l'hermétisme défensif, la construction dans l'entrejeu et l'efficacité en attaque. Mais s'il doit d'abord s'attacher à boucler une défense, les choses risquent d'être plus difficiles à régler à mesure qu'on se dirige vers l'attaque. Sans Defour et Witsel dans l'entrejeu, il manque à Advocaat des éléments polyvalents types de ce secteur : aussi bons défensivement qu'à la construction (même si les deux Rouches manquent encore un peu d'expérience). Et en attaque, derrière le buteur dont toute équipe a besoin, Moussa Dembele est le seul second attaquant de talent qui s'impose. Quand on screene les réelles possibilités belges, c'est fou comme on tombe vite à court d'idées. C'est pour ça que Dick est là, non ? PAR JOHN BAETE"Même Advocaat devrait aligner Romelu..."