Le médian de 30 ans de l'AC Milan a atteint un objectif dans sa carrière. Clarence Seedorf est enfin devenu un footballeur. Il n'est plus jugé sur le plan humain, on ne s'occupe plus de ses caprices et de ses erreurs mais de son jeu. Son excès d'assurance, son absence d'autocritique, son entêtement ont beaucoup nui à sa carrière et ont eu un impact négatif sur son image. Désormais, Seedorf n'est plus un personnage controversé aux Pays-Bas.
...

Le médian de 30 ans de l'AC Milan a atteint un objectif dans sa carrière. Clarence Seedorf est enfin devenu un footballeur. Il n'est plus jugé sur le plan humain, on ne s'occupe plus de ses caprices et de ses erreurs mais de son jeu. Son excès d'assurance, son absence d'autocritique, son entêtement ont beaucoup nui à sa carrière et ont eu un impact négatif sur son image. Désormais, Seedorf n'est plus un personnage controversé aux Pays-Bas. Le Surinamien a savamment orchestré une campagne de charme à l'égard du sélectionneur Marco van Basten. Depuis son dernier match international, le 30 juin 2004, le médian s'était comporté en Monsieur, jamais en vedette gâtée. Digne, très calme, il a accepté son statut de banni de l'équipe nationale. Seedorf a patienté exactement 30 matches avant d'être rappelé. En le sélectionnant, Van Basten a plié et a sensiblement modifié son cap. Seedorf se retrouve numéro trois dans la liste des médians créatifs, après Rafael van der Vaart et Wesley Sneijder. C'est une belle promotion car le football n'a absolument pas changé au fil des saisons. C'est Van Basten qui a estimé avoir besoin de la puissance et de la vista de l'ancien Ajacide, dans un compartiment qui manque justement de ces atouts. Cette carence est apparue de manière très nette durant la dernière Coupe du Monde. Seedorf a un autre atout : sa condition, qu'il entretient à Milanello. Le footballeur évolue depuis des années dans les durs championnats d'Espagne et d'Italie, sans jamais être victime de graves blessures. Il ne peut toutefois pas apporter de garantie de succès. Dans le passé, son individualisme et ses coups de gueule lui ont joué des tours. Surtout, en équipe nationale, il est rarement parvenu à trouver ses marques, ce qui a contribué à ternir son image. Il n'empêche qu'il était temps que Van Basten fasse appel à Seedorf, ne serait-ce qu'à titre d'essai. Seedorf a donc déjà remporté sa principale victoire de la saison. Ce n'est pourtant qu'un début. " Notre contact est excellent ", a-t-il confié au Volskrant. " Je pense que le sélectionneur va me soutenir, comme il le fait avec tous ses joueurs. Je rêve de briller encore une fois lors d'un EURO ou d'un Mondial. C'est mon v£u le plus cher ". ÉQUIPE NATIONALE. Les Pays-Bas ont fait match nul 1-1 face à l'Angleterre. Un but tardif de Rafael van der Vaart, aligné par défaut sur l'aile droite, a évité un troisième revers à Marco vanBasten. Aucune des équipes n'a convaincu à Amsterdam. GILL SWERTS (24 ans, Vitesse) ne jouera plus cette saison. Le défenseur s'est déchiré le ligament croisé antérieur et abîmé le ménisque externe lors d'une joute amicale. Le Diable Rouge avait déjà été opéré du ménisque il y a deux mois. Sa revalidation durera de six à huit mois. DARL DOUGLAS (27 ans) veut quitter le FC Utrecht. L'avant y est lié jusqu'à la fin de la saison mais espère être transféré en janvier car il a dû céder sa place à Cedric van der Gun au sein du 4-4-2 de Foeke Booy. ZDENEK GRYGERA refuse de reconduire son contrat à l'Ajax. L'international tchèque est très déçu que le directeur technique Martin Van Geel ait colporté les détails de leurs négociations. MarkusRosenberg intéresse Lyon, le VfL Wolfsburg, Brême et le PSG. L'attaquant suédois coûte 5,5 millions d'euros. LE FC TWENTE bat le fer tant qu'il est chaud. Il veut en effet rénover l'Arkestadion, construit en 1998. Cette arène a une capacité de 13.250 spectateurs mais les Tukkers voudraient en accueillir 36.000. PETTER HANSSON (29 ans), un défenseur suédois, quittera Heerenveen librement en fin de saison. F. VANHEULE