Son premier entraînement - " payant, une tradition en RDC " - s'est déroulé devant 30.000 spectateurs. " Tu as 30 joueurs et des traducteurs pour le lingala à ta disposition. À la fin, tu sors applaudi par tout le stade, la folie ", rêve encore Luc Eymael. À son arrivée à l'AS Vita Club en 2010, le Liégeois sait déjà qu'il veut absolument rester dans le monde du foot pro.
...