4 matches en 12 jours, gros programme pour les Rouches après la mini-trêve : Charleroi, Séville, Anderlecht ! Puis Coupe de Belgique en veillant à ce qu'un Knokke-out ne change pas la Crocky Cup en Groggy Cup ! En attendant tout ça, faut admettre que le foirage à Eupen a fourgué un fifrelin de doute aux supporters. Normal : quand tu te paies un messie comme coach, tu t'attends aux miracles davantage qu'aux tuiles...
...

4 matches en 12 jours, gros programme pour les Rouches après la mini-trêve : Charleroi, Séville, Anderlecht ! Puis Coupe de Belgique en veillant à ce qu'un Knokke-out ne change pas la Crocky Cup en Groggy Cup ! En attendant tout ça, faut admettre que le foirage à Eupen a fourgué un fifrelin de doute aux supporters. Normal : quand tu te paies un messie comme coach, tu t'attends aux miracles davantage qu'aux tuiles... Mais ce n'est qu'un début, même les dieux ne font pas d'omelette sans avoir des couacs, les autres en auront aussi. En fait, le détail le plus chiant pour le peuple rouche au bout de 6 journées, c'est qu'aucun adversaire n'a encore pris une casquette à Sclessin : branlée que les glorieux rivaux de Bruges et de Bruxelles ont déjà offerte à leurs supporters... A propos de casquette, je me dois de revenir sur deux secondes épinglées à la télé lors du match au Kehrweg. Sur la touche, Michel Preud'homme et Emilio Ferrera sont côte à côte en gros plan, et placent de concert leur main droite en visière : pour suivre le match tant bien que mal, vu qu'ils ont tous deux le soleil en pleine tronche. J'en reste bouche bée : dans le matos prévu, ou le p'tit sac d'un kiné, y'a pas pour les coaches des casquettes à longues visières, rouges de préférence ? ! Depuis la touche, franchement les gars, y'a pourtant rien de plus handicapant que devoir suivre le jeu avec le soleil pour ennemi ! Vos têtes nues, sorry, ça sentait l'amateur ! Dans un contexte où tout Sclessin se veut désormais pro jusqu'au bout des orteils ! Vous m'avez fait penser au joueur qui bouffe du gazon pour cause de choix de crampons tout à fait inappropriés, ...vous l'euguirlanderiez, non ? Z'êtes bien sûrs de n'avoir pas ainsi loupé LE détail de coaching qui aurait pu tout changer ? Charité bien ordonnée commence par soi-même, j'espère ne plus avoir à revenir là-dessus. Michel, Emilio, faites pas les cons, sortez couverts ! Passons aux choses sérieuses, et à ce paradoxe de début de saison : notre petit monde s'interroge sur la fiabilité de la défense rouge, alors que les chiffres indiquent plutôt des difficultés à scorer : 10 buts en 6 matches, c'est maigre, les 4 autres caïds en ont planté de 15 à 17 ! Par contre, 6 buts encaissés, c'est convenable, et seul l'Antwerp a fait (beaucoup) mieux (2 buts), avec un bloc défensif où Laszlo Bölöni regroupe Sinan Bolat, Daniel Opare, Dino Arslanagic, Jelle Van Damme ...mon Dieu, comme le foot est provocateur, taquinant nos certitudes d'hier ! En fait, la réalité, c'est que quand ça foire derrière au Standard, ça foire avec panache : la grosse flingue de Guillermo Ochoa, l'autobut de Christian Luyindama, ça crève l'écran comme des beaux buts ! Ceci dit, faut peut-être arrêter d'aduler prématurément Luyindama : potentiel offensif certes intéressant, mais fiabilité défensive bien inférieure à celle du sobre Konstantinos Laifis, voire à celle de l'enterré Milos Kosanovic ! Et tant que j'y suis, mon avis, qui n'engage que moi, sur les latéraux : plus vif, Collins Fai semble supérieur aux gauchers du noyau, et si le p'tit Collins preste à gauche, faut se demander si Luis Cavanda est gage de sécu à droite ! Y'a des tas de mecs qui reviennent d'Italie en disant qu'ils ont beaucoup bossé et beaucoup appris tactiquement, faudrait pas que le Luis soit l'exception confirmant la règle ! Auquel cas faudrait ressortir Réginal Goreux du placard... Why not ? Remember Opare ! ... Première réponse ce samedi face aux Zèbres. Avec ou sans Mehdi Carcela, puisque la Commission d'Evocation a été saisie ? A Waasland-Beveren, ce qui valut l'exclusion à Mehdi, c'était un croche-pied de cour de récré : croche-pied pas brutal, gaminerie de gamin ne sachant pas défendre, bien éloignée d'une occasion de but adverse ...mais croche-pied absolument volontaire qui vaut bien un p'tit match sans jouer ! Car si Carcela sort blanchi de ça, les petites filouteries analogues se multiplieront comme les petits pains de Jésus ! Le problème, c'est que quand on lit enfin le fameux Tableau des Sanctions aujourd'hui validé par la Pro League, on ne voit pas trop bien à quoi raccrocher le croche-pied carcelien, si ce n'est l'assimiler à un coup de pied : lequel vaut au minimum 2 matches de suspension, ...retour à la case-départ ! Tableau de sanctions ou pas, on n'est pas sorti de l'auberge polémique...