En janvier 2013, pendant le gala du Soulier d'Or, Michel Louwagie, le manager de Gand, parle d'Ibrahima Conte à Francky Dury. Sous la direction de VictorFernandez, le Guinéen ne joue plus et veut partir. Or, c'est sous la houlette de Dury que Conte a éclos à Gand. Louwagie s'enquiert d'un éventuel intérêt. Il existe mais une somme de 1,5 million n'est pas à la portée de Waregem. Après quelques négociations, le montant est ramené à 500.000 euros à verser en quatre tranches. C'est une location avec option d'achat. Quelques mois plus tard, Zulte Waregem lève l'option et Conte signe un contrat jusqu'en 2017 au Gaverbeek. Pour compenser le faible montant du transfert, l'Essevee accorde 50 % des droits de transfert à Gand.
...

En janvier 2013, pendant le gala du Soulier d'Or, Michel Louwagie, le manager de Gand, parle d'Ibrahima Conte à Francky Dury. Sous la direction de VictorFernandez, le Guinéen ne joue plus et veut partir. Or, c'est sous la houlette de Dury que Conte a éclos à Gand. Louwagie s'enquiert d'un éventuel intérêt. Il existe mais une somme de 1,5 million n'est pas à la portée de Waregem. Après quelques négociations, le montant est ramené à 500.000 euros à verser en quatre tranches. C'est une location avec option d'achat. Quelques mois plus tard, Zulte Waregem lève l'option et Conte signe un contrat jusqu'en 2017 au Gaverbeek. Pour compenser le faible montant du transfert, l'Essevee accorde 50 % des droits de transfert à Gand. Conte devient un titulaire à part entière. La saison passée, trois de ses coéquipiers seulement ont eu plus de temps de jeu. Il est de ceux qui sont capables d'un peu plus que les autres et qui exagèrent. Il préfère se perdre dans des dribbles infinis que de céder le ballon. Dury parvient à ouvrir les yeux de l'individualiste. " Les attaquants doivent penser en termes collectifs surtout quand ils évoluent sur le flanc ", observe l'entraîneur flandrien. " Pour moi, Conte pouvait dribbler mais dans le rectangle. Si quelqu'un était mieux placé que lui, il devait lui céder le ballon. Peu m'importe qu'un footballeur marque ou délivre la passe décisive. Je voulais conserver Ibrahima car de meilleures statistiques auraient augmenté sa valeur. C'est important pour un club comme le nôtre. Le but qu'il a au bout du pied contre Galatasaray, c'est une des choses pour lesquelles j'aurais aimé continuer à travailler avec lui. " Anderlecht a payé 1,6 million en quatre tranches pour Conte. S'y ajoutent 200.000 euros à chacun des deux premiers titres remportés durant les quatre saisons à venir, indépendamment du nombre de matches disputés par Conte. Zulte Waregem pourrait donc gagner deux millions grâce au Guinéen. Trop peu, selon Dury. " Sa prestation contre Galatasaray m'a donné raison : il vaut beaucoup plus, même davantage que les trois millions que nous avions demandé au début. Et c'est ça ma principale déception : qu'un club comme Anderlecht ne paie pas un prix correct afin qu'un club comme Zulte Waregem puisse également poursuivre son développement. Au lieu de négocier entre clubs, on fait appel à des managers et le ton se durcit. Pourquoi ne peut-on pas travailler autrement ? " Dury fait allusion, sans le citer, à Mogi Bayat, auquel Anderlecht a confié le dossier. Herman Van Holsbeeck a transmis à l'ancien manager de Charleroi, sur papier, l'offre qu'il n'avait faite que verbalement à l'agent de Conte, Patrick De Koster. Celui-ci a appris à Van Holsbeeck que Conte voulait jouer à un niveau supérieur et il l'a fait comprendre à Dury lors de quelques entretiens animés. Bayat a ouvert la voie fin juin avec le transfert de Sven Kums à Gand. Zulte Waregem est prêt à laisser partir Kums si Gand renonce aux 50 % qu'il détient sur Conte. Bayat fait en sorte que Gand accepte, afin qu'en cas de départ de Conte, Zulte Waregem puisse percevoir la totalité de l'indemnité de transfert. Pourtant, il faut encore deux mois avant que Conte ne rejoigne Anderlecht. Herman Van Holsbeeck : " Conte avait des mandats en cours chez plusieurs agents. D'abord chez Bayat puis chez De Koster. Les deux hommes se sont donc empoignés. Le problème, c'est que nous n'étions pas prêts à verser trois millions et l'arrivée de StevenDefour avait quasi épuisé notre budget transferts. Mogi m'a promis qu'il ferait en sorte que Conte nous rejoigne au prix que nous étions prêts à payer. Il m'a dit : - Je connais la situation de Zulte Waregem, il doit vendre. Tout s'est accéléré durant la dernière semaine. La nuit, Willy Naessens s'est déclaré d'accord avec la somme du transfert, sur une simple feuille A4, et le lendemain, tout était réglé. Avons-nous commis une faute ? Ensuite, j'ai convoqué les deux managers et je les ai satisfaits en leur versant leur commission. " Conte est un footballeur de salon qui, cela ne fait aucun doute, va plaire au stade Constant Vanden Stock. Il marque peu, il délivre plus souvent des assists et il assure le spectacle. Il est capable de forcer une action face à une défense fermée. En plus, au bout de cinq ans, il connaît la vie en Belgique et le championnat. A 23 ans, il fait partie des plus âgés de l'équipe mauve. " Je suis sûr à 100 % qu'il va réussir à Anderlecht ", déclare Dury. " Il va rendre beaucoup de services à BesnikHasi et à l'équipe. Ibrahima va devenir un des meilleurs du pays, en matière de jeu de position et de passing. Il sait conserver le ballon, il est très rapide, bon technicien et il possède une bonne vision du jeu au moment où il réceptionne le ballon. Il n'est jamais blessé. Il est tellement affûté qu'il pourrait courir sans s'arrêter jusqu'à demain matin. " Conte se voyait comme le successeur de Thorgan Hazard à Zulte Waregem. Dury trouve que le flanc droit lui convient mieux. " Nous en avons discuté ", dit-il. " Il doit être plus décisif pour jouer au dix. Il en est capable et il ne serait pas décevant à ce poste mais il ne tirera pas au but comme Praet l'a fait contre Galatasaray. Ibrahima adore se jouer de l'adversaire. C'est possible à gauche aussi mais de là, il a tendance à rejoindre l'axe et il perd ainsi une de ses qualités essentielles : sa vitesse dans les combinaisons. " Sur le flanc droit des Mauves, Conte est en concurrence avec Andy Najar, un autre joueur brillant contre Galatasaray. Van Holsbeeck : " C'est le problème de l'entraîneur. Compte tenu du grand nombre de matches, nous avons besoin d'un bon banc. Conte est arrivé en Belgique via Fabio Baglio, le manager deDieumerci Mbokani. L'agent nous a parlé de lui, à l'époque. Nous avons découvert un joueur qui avait un potentiel certain mais qui manquait de régularité. Il faisait un bon match puis on ne le voyait plus tout un temps. Nous voilà quelques années plus tard. Nous avons perdu notre flanc droit suite aux départs de MassimoBruno puis de GuillaumeGillet. Quand nous lui avons parlé de Conte, Besnik a été ravi. Il est polyvalent et il peut apporter un plus à droite comme à gauche. Maintenant, c'est à Besnik d'effectuer les bons choix. " PAR JAN HAUSPIE - PHOTOS: BELGAIMAGE " Mogi m'a dit : - Je connais la situation de Zulte Waregem : il doit vendre. " Herman Van Holsbeeck " Il ne tirera pas au but comme Praet contre Galatasaray. Il préfère se jouer de son adversaire. " Francky Dury