Quelques mots d'encouragement de l'entraîneur, de nouveaux coéquipiers à l'approche positive et un autre entourage semblent avoir balayé tous les doutes de Dwight Tiendalli (24 ans). Sinon, comment expliquer la métamorphose du défenseur qui, dépourvu de confiance il y a peu, s'est mué en arrière gauche fiable ?
...

Quelques mots d'encouragement de l'entraîneur, de nouveaux coéquipiers à l'approche positive et un autre entourage semblent avoir balayé tous les doutes de Dwight Tiendalli (24 ans). Sinon, comment expliquer la métamorphose du défenseur qui, dépourvu de confiance il y a peu, s'est mué en arrière gauche fiable ? L'ancien international Junior progresse à grands pas depuis qu'il évolue au FC Twente et ces dernières semaines ont vraiment confirmé ce changement. Formé par l'Ajax, il a encaissé de nombreux coups durs à Feyenoord, où il a mûri, mais c'est à Twente, sous la direction de Steve McClaren, qui lui fait confiance, qu'il s'épanouit enfin. Sa carrière se résume très aisément. " Dans le passé, c'était comme si je ne savais pas jouer ", explique-t-il au Volkskrant. " Pourquoi suis-je traité de pareille façon, n'ai-je cessé de me demander, avant de décider de ne plus gaspiller mon énergie dans ces interrogations. " Il y a quelques mois, il s'entraînait seul sur le terrain de Varkenoord, le complexe des jeunes de Feyenoord. " Je voulais entretenir ma condition et m'empêcher de baisser les bras. Je devais être prêt au cas où un club s'intéresserait à moi. "Le FC Twente l'a enrôlé après un test de deux semaines. Tiendalli, qui a racheté son contrat à Feyenoord, a profité de l'absence de Nicky Kuiper. " Je sens qu'on m'apprécie, ici. Tout le monde s'occupe de moi, on m'entraîne de manière positive. On me donne vraiment le sentiment d'être reconnu. J'ai rapidement eu le sentiment que Twente m'offrirait la possibilité de faire mes preuves. " Son transfert a été réglé un rien trop tard pour lui permettre de participer à l' EuropaLeague. " Nous ne pouvons rien y changer mais quand Twente a été battu 2-0 par le FC Sheriff, j'aurais volontiers sauté dans le petit écran pour aider mon club. " L'ÉQUIPE NATIONALE a réalisé un décevant match nul blanc contre l'Italie. Le sélectionneur, Bert van Marwijk, a essayé Robin van Persieen pointe mais il a dû revoir ses projets après huit minutes : le joueur d'Arsenal s'est gravement blessé à la cheville. RON JANS (51 ans), entraîneur principal du FC Groningue depuis 2002, recherchera un nouveau défi la saison prochaine. MARTIN JOL, l'entraîneur de l'Ajax, affirme pouvoir être champion s'il parvient à enrôler Rafael van der Vaart ou Klaas-Jan Huntelaar, tous deux sur une voie de garage au Real et à Milan. Cependant, les deux internationaux ne sont pas intéressés par un retour dans leur ancien club. MATTHEW AMOAH (29 ans) arrive au terme de trois saisons au NAC et sera libre en juin. L'attaquant ghanéen envisage un transfert à l'étranger. Il compte mettre la CAN ou le Mondial à profit pour se distinguer. Csaba Fehér (13 matches) et JoonasKolkka (12) verront leur contrat automatiquement prolongé s'ils participent à vingt matches de championnat. KEVIN VANDENBERGH (FC Utrecht) est sorti des oubliettes : il est entré vingt minutes au jeu contre Heerenveen. L'avant affirme ne pas encore envisager un départ. WILJAN VLOET (47 ans) est le nouvel entraîneur du NEC. Il était lié au PSV jusqu'en 2011 en qualité de responsable de l'école des jeunes mais a été libéré et a signé au NEC jusqu'en 2012. RICKY VAN DEN BERGH (28 ans) a été renvoyé à la maison par l'entraîneur d'ADO La Haye, Raymond Atteveld, histoire de se ressaisir. Une discussion à propos de l'exclusion de l'avant contre le PSV avait dégénéré. FRÉDÉRIC VANHEULE