C'était la pire nouvelle possible pour Roberto Martinez : une blessure de Eden Hazard ! Lui et Kevin De Bruyne, il ne faut pas qu'ils soient indisponibles. Mais ailleurs, ça ne rigole pas non plus. Si je fais le tour du noyau de l'équipe nationale, je trouve quand même pas mal de joueurs qui sont loin du top de leur forme depuis quelques semaines.

Heureusement que, devant, on a un Romelu Lukaku qui est occupé à faire la meilleure saison de sa vie. Mais derrière lui, c'est un peu le désert, donc il ne faudrait surtout pas que Lukaku se blesse. Michy Batshuayi reçoit de temps en temps sa chance à Chelsea mais on ne peut pas dire qu'il la saisisse vraiment. Ça reste vraiment compliqué pour lui dans ce club. Christian Benteke reste lui aussi dans le dur. Même chose pour Divock Origi. Bref, Lukaku se retrouve bien seul.

Axel Witsel et Thorgan Hazard seraient encore plus dans la lumière s'il n'y avait pas la sensation Erling Haaland.

On a aussi des questions sur notre couple défensif historique. Toby Alderweireld et Jan Vertonghen souffrent avec Tottenham. On pourrait penser à Dedryck Boyata pour en remplacer un des deux mais il a lui aussi ses moments difficiles avec Berlin. Le match du week-end passé en est une illustration : sa défense a pris cinq buts à domicile contre Cologne. Tous ceux que je viens de citer ne sont pas, pour le moment, au niveau d'un Championnat d'Europe. Pour la défense, Vincent Kompany pourrait finalement être la bonne surprise. Il a recommencé à enchaîner les matches avec Anderlecht, c'est rassurant sur le plan physique. On voit maintenant un Kompany organisateur, donneur d'assist et buteur, carrément.

Axel Witsel en compagnie du nouveau phénomène du football mondial : Erling Haaland, qui fait fureur depuis ses débuts au Borussia Dortmund., belgaimage
Axel Witsel en compagnie du nouveau phénomène du football mondial : Erling Haaland, qui fait fureur depuis ses débuts au Borussia Dortmund. © belgaimage

Ça va mieux dans le milieu du jeu. Kevin De Bruyne continue à être dominant dans une équipe qui ne l'est plus tellement. Dommage qu'on n'ait finalement pas droit à un match dans le match entre lui et Eden Hazard en Ligue des Champions. Je suis aussi sous le charme de ce que fait Axel Witsel avec le Borussia Dortmund. Il avait à nouveau la taille patron contre le PSG. S'il n'y avait pas la sensation Erling Haaland qui éclipse un peu toutes les autres individualités, il serait encore plus dans la lumière. À un autre niveau, on peut dire la même chose de Thorgan Hazard. Vu la concurrence qu'il y a dans le noyau de ce club, ce qu'il réussit est magnifique.

On peut être rassuré aussi sur le niveau de Dries Mertens. Pour lui, la route des prochains mois est claire : battre le record de buts à Naples, jouer un bon EURO puis partir dans un autre environnement pour entamer une nouvelle vie. À côté de ça, la nouvelle vie de Yannick Carrasco n'est pas simple. Il se rend compte qu'après son aventure en Chine, ce n'est pas facile de retrouver une place de titulaire à l'Atlético. Que ce soit là-bas ou en équipe nationale, il devra toujours cravacher parce qu'il y a quelqu'un qui est aussi bon à son poste.

Et tout derrière, Thibaut Courtois rassure, même s'il n'était pas tout blanc le week-end passé. C'est un poste où, plus encore que dans le passé, on peut avoir nos apaisements. Même si Courtois venait à être indisponible dans les prochains mois, Simon Mignolet est là. Ce qu'il fait avec Bruges, après ses longs mois de banc à Liverpool, c'est rassurant.

Dommage quand même que Bruges n'ait pas pris plus au sérieux son match aller d'Europa League contre Manchester United. J'ai eu l'impression que pour eux, la Coupe d'Europe n'était pas une priorité, qu'il y avait plus important à leurs yeux avec le championnat et la finale de la Coupe de Belgique. Parce qu'il y avait quelque chose à faire contre un Manchester qui n'est pas au mieux de sa forme. Maintenant, ça va être compliqué là-bas. Je leur donne peu de chances.

Gand me semble mieux armé, contre la Roma. Même si les Buffalos ont eux aussi un peu laissé passer leur chance. Il y avait mieux à faire là-bas. Je les crois quand même capables de se qualifier parce que dans leur stade, personne ne fait mieux en Belgique, que ce soit au niveau de la manière ou des résultats. C'est notre meilleur club depuis le Nouvel An.

C'était la pire nouvelle possible pour Roberto Martinez : une blessure de Eden Hazard ! Lui et Kevin De Bruyne, il ne faut pas qu'ils soient indisponibles. Mais ailleurs, ça ne rigole pas non plus. Si je fais le tour du noyau de l'équipe nationale, je trouve quand même pas mal de joueurs qui sont loin du top de leur forme depuis quelques semaines. Heureusement que, devant, on a un Romelu Lukaku qui est occupé à faire la meilleure saison de sa vie. Mais derrière lui, c'est un peu le désert, donc il ne faudrait surtout pas que Lukaku se blesse. Michy Batshuayi reçoit de temps en temps sa chance à Chelsea mais on ne peut pas dire qu'il la saisisse vraiment. Ça reste vraiment compliqué pour lui dans ce club. Christian Benteke reste lui aussi dans le dur. Même chose pour Divock Origi. Bref, Lukaku se retrouve bien seul. On a aussi des questions sur notre couple défensif historique. Toby Alderweireld et Jan Vertonghen souffrent avec Tottenham. On pourrait penser à Dedryck Boyata pour en remplacer un des deux mais il a lui aussi ses moments difficiles avec Berlin. Le match du week-end passé en est une illustration : sa défense a pris cinq buts à domicile contre Cologne. Tous ceux que je viens de citer ne sont pas, pour le moment, au niveau d'un Championnat d'Europe. Pour la défense, Vincent Kompany pourrait finalement être la bonne surprise. Il a recommencé à enchaîner les matches avec Anderlecht, c'est rassurant sur le plan physique. On voit maintenant un Kompany organisateur, donneur d'assist et buteur, carrément. Ça va mieux dans le milieu du jeu. Kevin De Bruyne continue à être dominant dans une équipe qui ne l'est plus tellement. Dommage qu'on n'ait finalement pas droit à un match dans le match entre lui et Eden Hazard en Ligue des Champions. Je suis aussi sous le charme de ce que fait Axel Witsel avec le Borussia Dortmund. Il avait à nouveau la taille patron contre le PSG. S'il n'y avait pas la sensation Erling Haaland qui éclipse un peu toutes les autres individualités, il serait encore plus dans la lumière. À un autre niveau, on peut dire la même chose de Thorgan Hazard. Vu la concurrence qu'il y a dans le noyau de ce club, ce qu'il réussit est magnifique. On peut être rassuré aussi sur le niveau de Dries Mertens. Pour lui, la route des prochains mois est claire : battre le record de buts à Naples, jouer un bon EURO puis partir dans un autre environnement pour entamer une nouvelle vie. À côté de ça, la nouvelle vie de Yannick Carrasco n'est pas simple. Il se rend compte qu'après son aventure en Chine, ce n'est pas facile de retrouver une place de titulaire à l'Atlético. Que ce soit là-bas ou en équipe nationale, il devra toujours cravacher parce qu'il y a quelqu'un qui est aussi bon à son poste. Et tout derrière, Thibaut Courtois rassure, même s'il n'était pas tout blanc le week-end passé. C'est un poste où, plus encore que dans le passé, on peut avoir nos apaisements. Même si Courtois venait à être indisponible dans les prochains mois, Simon Mignolet est là. Ce qu'il fait avec Bruges, après ses longs mois de banc à Liverpool, c'est rassurant. Dommage quand même que Bruges n'ait pas pris plus au sérieux son match aller d'Europa League contre Manchester United. J'ai eu l'impression que pour eux, la Coupe d'Europe n'était pas une priorité, qu'il y avait plus important à leurs yeux avec le championnat et la finale de la Coupe de Belgique. Parce qu'il y avait quelque chose à faire contre un Manchester qui n'est pas au mieux de sa forme. Maintenant, ça va être compliqué là-bas. Je leur donne peu de chances. Gand me semble mieux armé, contre la Roma. Même si les Buffalos ont eux aussi un peu laissé passer leur chance. Il y avait mieux à faire là-bas. Je les crois quand même capables de se qualifier parce que dans leur stade, personne ne fait mieux en Belgique, que ce soit au niveau de la manière ou des résultats. C'est notre meilleur club depuis le Nouvel An.