" Raheem ne nous a pas caché qu'il se sentait attiré par la conduite des affaires familiales ", affirme Fred Stilmant, capitaine de l'Olympic. " Sa voie semble, il est vrai, toute tracée... En attendant, il doit faire avec le souhait de celui qui est aussi son patron. Mais gare au danger ! Car dans un vestiaire règnent des lois particulières auxquelles il vaut mieux ne pas déroger sous peine de se retrouver en marge du noyau. Or, on parle ici d'un joueur qui ne participe j...

" Raheem ne nous a pas caché qu'il se sentait attiré par la conduite des affaires familiales ", affirme Fred Stilmant, capitaine de l'Olympic. " Sa voie semble, il est vrai, toute tracée... En attendant, il doit faire avec le souhait de celui qui est aussi son patron. Mais gare au danger ! Car dans un vestiaire règnent des lois particulières auxquelles il vaut mieux ne pas déroger sous peine de se retrouver en marge du noyau. Or, on parle ici d'un joueur qui ne participe jamais aux entraînements matinaux, à cause de ses occupations administratives. En sus, l'intéressé manque parfois en dernière minute une session du soir pour honorer un rendez-vous avec tel ou tel partenaire commercial du club. Il lui est aussi arrivé cet été de devoir faire l'impasse en dernière minute sur un match amical pour la même raison. " Sa fonction de dirigeant-joueur modifie-t-elle ses relations au sein du groupe ? " Raheem est toujours très calme ", poursuit Stilmant. " C'est quelqu'un de timide. Et dès qu'il enfile son maillot, il devient un autre, un vrai guerrier ! Il se métamorphose carrément... Tous les joueurs le respectent pour ce qu'il fait sur le terrain comme en dehors. Nous savons très bien quelles sont ses responsabilités au sein du club. Ça lui pèse un peu, d'ailleurs. Maintenant que les transferts sont terminés, il paraît comme soulagé. Tant mieux ! En tout cas, son attitude dans le vestiaire n'a pas changé avec ses nouvelles fonctions. Il est vraiment resté le même. "Et dans l'autre sens ? Les Olympiens ne sont-ils pas tentés de couper court à l'une ou l'autre conversation revendicative ? Ce serait légitime... " Pas du tout car avec sa sagesse et son intelligence, on a vite compris qu'il savait faire la part des choses. Dès lors, pourquoi se taire en sa présence ? Il y a dans le groupe quelques grandes gueules comme la mienne. Eh bien, il nous est déjà arrivé de l'ouvrir plusieurs fois sur l'un ou l'autre point et il n'a jamais cafté. C'est grâce à ce respect mutuel que ça peut marcher. Quand on fait part de la situation aux gens, ils ont du mal à croire que ça se passe ainsi mais c'est la vérité. Je pense même que les nouveaux au sein de notre noyau, où je note par ailleurs une meilleure ambiance générale que la saison dernière, n'ont absolument rien remarqué de bizarre dans son chef ou dans la relation qu'on peut entretenir avec lui. "Pourvu que ça dure... Car c'est évidemment qu'en cas de problèmes (sportifs, financiers ou autres) ou particulièrement liés à Raheem qu'on jugera de la viabilité de cette double casquette...