On peut subdiviser la Jupiler Pro League en quatre catégories : les têtes connues, les jeunes loups aux dents longues, les stars de demain et les anonymes. Puis il y a Bruno Godeau, tout l'inverse du joueur moderne, qui vit dans une maison discrète à Zellik. Loin du bling bling de Waterloo ou de Knokke, où ses collègues d'Anderlecht et du Club Bruges habitent.
...