L'enfer de Sclessin est devenu le purgatoire. Des corps célestes, nous en avons, mais ils ne brillent que quand le ciel est dégagé et ce n'était pas le cas contre Lokeren. Des étoiles filantes comme MehdiCarcela n'ont pas suffi à éclairer le jeu du Standard. Il y avait trop de nébuleuses dans notre jeu et même les satellites n'ont pas su les détecter. On revient les pieds sur terre et ce n'est pas rassurant. De Zulte au Lierse, en passant par Lokeren, les trajectoires sont tronquées et encore, nous n'avons pas rencontré les constellations et ça fait peur ce néant...
...

L'enfer de Sclessin est devenu le purgatoire. Des corps célestes, nous en avons, mais ils ne brillent que quand le ciel est dégagé et ce n'était pas le cas contre Lokeren. Des étoiles filantes comme MehdiCarcela n'ont pas suffi à éclairer le jeu du Standard. Il y avait trop de nébuleuses dans notre jeu et même les satellites n'ont pas su les détecter. On revient les pieds sur terre et ce n'est pas rassurant. De Zulte au Lierse, en passant par Lokeren, les trajectoires sont tronquées et encore, nous n'avons pas rencontré les constellations et ça fait peur ce néant... LD, il serait temps de prendre ton ticket pour une autre galaxie. Le capitaine du vaisseau, DD Spock, n'a pas les capacités pour conduire une telle armada vers les sommets, ce en quoi nous sommes en droit d'attendre après avoir frôlé l'astre suprême. Mais voilà, les batteries n'ont pas été alimentées et le carburant se noie dans l'espace faute de croire qu'on pouvait aller plus haut. Ça fait très mal de se retrouver à même le sol de notre planète qui se désagrège de jour en jour, un peu comme notre Standard. Notre planète (rouche), il faut la sauver et il n'est pas trop tard. Il suffit d'avoir le bon capitaine et un équipage à la hauteur. Des gars qui ont connu le voyage dans l'espace et pas de ceux qui découvrent qu'au-dessus des nuages il y a autre chose. Pas de ceux qui se sont planté en mettant un pied sur la lune en croyant qu'ils pouvaient atteindrent les étoiles. Ceux qui illuminaient le ciel de Sclessin ne sont plus là. Leur chaleur ferait pourtant du bien. Des Sarr, des Nicaise, des De Camargo, des Jovanovic, des Mbokani, des Marcos, des Dalmat auraient été bien utiles contre Lokeren aujourd'hui. La grande brocante du Standard avait commencé bien avant que les 24.500 supporters avaient repris leur abonnement, mais cela on nous l'avait caché. Je crois même que certains ne voulaient pas le croire. La cerise sur le gâteau, des joueurs venus de nulle part. Des Pieroni, échec sur échec à Auxerre, Nantes, Lens, Anderlecht, Valenciennes, Gand, sans oublier qu'il est passé en équipe d'âges à Montegnée (sans doute du temps de DD). Son seul fait d'arme est Mouscron en 2004 ou il décroche le titre de meilleur buteur ce qui lui vaut un transfert à Auxerre et aujourd'hui Luigi est toujours un espoir pour le Standard... On nous propose Bokanga découvert par DD paraît-il. Rien de plus faux, Bokanga a été recalé à Auxerre par Fernandez qui le trouvait trop limite au niveau tactique pour le club, et Bokanga atterrit au Standard... On nous propose aussi Meteb, la star égyptienne, celui qui allait tout casser en Belgique, la révélation de la Ligue Jupiler, celui que DD disait que c'était le transfert de l'année, celui que DD avait vu en vidéo il y a 3 ans et qui était inabordable. Trois ans après, il est toujours aussi inabordable sans doute parce qu'il est plus enveloppé comme le sont les momies... Faut arrêter de prendre les supporters pour des pigeons, au Standard il y a un fameux colombier et eux au moins, ils volent haut. SUREJAM1@SKYNET.BE