Auteur d'un hat-trick contre le Panathinaikos, l'international italien Vincenzo Iaquinta a transformé en fête les débuts de l'Udinese en Ligue des Champions. Mais, héros ou pas, l'attaquant n'est plus intouchable. Mercredi dernier, à l'occasion du match de championnat contre la Juventus, il a été renvoyé dans la tribune. La presse italienne a attribué son absence à une poussée de fièvre mais on a découvert plus tard que ce renvoi était dû au refus du joueur de prolonger dès maintenant son contrat, valable jusqu'en 2007.
...

Auteur d'un hat-trick contre le Panathinaikos, l'international italien Vincenzo Iaquinta a transformé en fête les débuts de l'Udinese en Ligue des Champions. Mais, héros ou pas, l'attaquant n'est plus intouchable. Mercredi dernier, à l'occasion du match de championnat contre la Juventus, il a été renvoyé dans la tribune. La presse italienne a attribué son absence à une poussée de fièvre mais on a découvert plus tard que ce renvoi était dû au refus du joueur de prolonger dès maintenant son contrat, valable jusqu'en 2007. L'Udinese considère ce refus comme un manque de loyauté. " Il est le seul joueur à ne pas se considérer comme une partie de notre projet ", constate le directeur général Pietro Leonardi. " Vincenzo s'est ainsi écarté lui-même de la sélection ". La direction veut ainsi mettre la pression sur lui pour l'inciter à prolonger son contrat. " Dans l'espoir qu'il adopte un comportement plus raisonnable ". Le club a amplifié la surprise en annonçant que Iaquinta serait peut-être vendu en janvier. " Le joueur n'a manifestement aucune envie de rester ici ", a déclaré le directeur Gianpolo Pozzo. " Il semble qu'il veuille nous quitter à tout prix ". D'ici là, Iaquinta est condamné à suivre un programme individuel. L'attaquant, qu'on cite à la Juventus, a reçu l'ordre de s'éloigner de ses coéquipiers. La mesure n'est donc pas prise pour préserver sa valeur marchande. Le président de l'Inter, Massimo Moratti, a réagi à la nouvelle avec étonnement : " C'est vraiment étrange. Son contrat est valable jusqu'en 2007. L'Udinese a donc largement le temps de se retourner. Ce qui est frappant, c'est que tout s'est passé d'une manière imprévisible, peu avant le match contre la Juventus ". Carlo Ancelotti, l'entraîneur de l'AC Milan, a également commenté l'affaire. " Il se passe beaucoup de choses bizarres. Comment peut-on placer dans pareille situation un joueur qui est toujours sous contrat pour deux ans ?" (F. Vanheule) TRAIANOS DELLAS, un international grec, quitte l'AS Rome. Le défenseur a signé pour deux ans à l'AEK Athènes. MARCO ZANCHI, un défenseur de Messine, a été convaincu de dopage au metilprednisolone, un corticoïde qui favorise le développement musculaire. CAGLIARI a trouvé un remplaçant à Daniele Arrigoni, renvoyé : Davide Ballardini (41 ans), qui entraînait Sambenedettese la saison passée. PAOLO MALDINI (37 ans) a disputé son 571e match pour l'AC Milan en Série A. Le défenseur bat ainsi le record de Dino Zoff, qui en était resté à 570 en 1983. L'AS ROME est privée pour trois mois des services de l'arrière gauche argentin Leandro Cufre, touché à la cuisse. L'Inter, lui, ne peut faire appel au médian Cristiano Zanetti, victime d'une déchirure musculaire, pendant un mois. LA LAZIO perd Roberto Baronio (élongation) pour cinq semaines. BUTEURS : 1. Toni (Fiorentina) 5 buts ; 2. Bonnazzoli (Sampdoria), Chiesa (Sienne), Shevchenko (Milan), Terlizzi (Palerme) 4. F.Vanheule