Début octobre, lorsqu'on demandé à Pep Guardiola de qui il se méfiait particulièrement dans la lutte pour le titre de champion d'Angleterre, sa réponse a fusé : " Il y a Manchester United, où la griffe de José Mourinho est réellement perceptible désormais, et il y a le Hurricane Team. " Une allusion à Tottenham, où l'ouragan Harry Kane fait des ravages chaque semaine dans les défenses adverses. Même en Ligue des Champions, les gardiens du Borussia Dortmund et de l'APOEL Nicosie n'ont pas pu résister. Contre les Allemands, à domicile, Kane a frappé à deux reprises (3-1), et à Chypre, il a obligé le gardien local à se retourner trois fois (0-3).
...