Hulk Physique

Hulk mesure 1m78 et dispose d'une imposante musculature au niveau des cuisses notamment. Cela le rend très rapide sur les premiers mètres et il se montre aussi fort incisif sur les courses de 30-40 mètres. Ballon au pied, il va très vite et cette sensation est encore accentuée par sa grande vivacité technique en conduite de balle. Ses appels-contre appels, ses décrochages et ses démarquages profonds sont réellement dévastateurs. Il est solide dans les duels grâce à un buste plutôt musclé.
...

Hulk mesure 1m78 et dispose d'une imposante musculature au niveau des cuisses notamment. Cela le rend très rapide sur les premiers mètres et il se montre aussi fort incisif sur les courses de 30-40 mètres. Ballon au pied, il va très vite et cette sensation est encore accentuée par sa grande vivacité technique en conduite de balle. Ses appels-contre appels, ses décrochages et ses démarquages profonds sont réellement dévastateurs. Il est solide dans les duels grâce à un buste plutôt musclé. Il possède une technique typiquement brésilienne. Ses enchaînements, ses contrôles et ses passements de jambes sont réalisés avec une classe folle. Que dire alors de ses dribbles ? Il font très mal et quand il entre dans le rectangle, balle au pied, il est quasiment impossible à arrêter. Il est capable de réaliser des grigris que peu sont capables de reproduire, le tout effectué avec une spontanéité extraordinaire. Voilà certainement une des plus grandes qualités de l'international brésilien. Son pied gauche est exceptionnel : il frappe dans toutes les positions et il n'hésite pas, à 30 mètres, à décocher de véritables boulets de canon aux trajectoires flottantes imprévisibles. Ce qui fait aussi sa force, c'est sa capacité à envoyer des missiles à l'arrêt. Dans les 16 mètres, ses tirs sont instantanés et le gardien n'a, bien souvent, même pas le temps de réagir. Le meilleur buteur et passeur du championnat portugais 2010-2011 est très actif en pointe sur toute la largeur du terrain. Ses appels de balle sont dévastateurs et il adore provoquer ses adversaires en un contre un. Une de ses grandes spécialités est de décrocher sur le flanc droit, entrer en possession du cuir, s'engager dans des dribbles vers l'intérieur pour finalement envoyer un obus de l'extérieur du rectangle. Néanmoins, il aime garder le ballon et est parfois individualiste. Né en 1986, il présente un parcours très atypique. A 19 ans, il a quitté le club brésilien de Vitoria pour le Japon et à 20 ans, il avait à peine joué 15 matches et marqué 3 buts en pro. Il a ensuite fait son trou dans des clubs nippons de seconde zone avant de rejoindre Porto en 2008 où il est le fer de lance attitré. En sélection, il n'a pas encore réussi à s'imposer définitivement et attend probablement un transfert vers un grand championnat pour confirmer ses énormes qualités. Olivier Giroud, avec 1m92 pour 88 kilos, est une belle bête. Il est très puissant dans les longues courses, avec ou sans ballon. Il manque toutefois d'explosivité sur les premiers mètres en raison de son grand gabarit. Par contre, paradoxalement, il pivote assez vite dans les 16 mètres. En duel, il est costaud et joue remarquablement des bras. Son envie de conquérir le ballon fait le reste. Le numéro 17 de Montpellier possède des qualités techniques de bon niveau même s'il ne sera jamais un fin dribbleur. Le fait de pouvoir enchaîner très vite un contrôle ou une frappe démontre une excellente maîtrise du geste simple. Il ne cherche pas spécialement à réaliser des trouvailles techniques et l'efficacité reste une priorité. Sa conduite de balle est axée principalement sur son meilleur pied (le gauche) mais il se débrouille aussi très bien du droit. Il est doté d'une frappe très pure du pied gauche. Il enroule remarquablement ses tirs et trouve le petit filet avec des trajectoires rentrantes qui contournent le gardien. Il est également très adroit en reprises de volée du cou-de-pied ou du plat du pied. Dans le rectangle, malgré sa stature, il parvient à dégainer très rapidement sans se poser de questions. L'international français peut aussi bien évoluer seul en pointe que dans un système avec deux attaquants axiaux. Pour être pleinement performant, il a besoin de joueurs vifs capables de bien centrer autour de lui. Il peut alors faire parler son remarquable jeu de tête. Il adore effectuer de longues courses avant de frapper au but. Il aime le jeu en profondeur mais est encore très perfectible en combinaisons courtes. Dos au but, il est très efficace en tant que pivot. C'est un buteur mais également un donneur d'assists. Il a eu un cheminement chaotique avant d'exploser dans l'Hérault. Grenoble, où il a marqué 2 buts en 2 ans, Istres et Tours ont été ses ports d'attache dans les divisions inférieures. Arrivé à Montpellier en juillet 2010, il en est devenu un pion incontournable et a déjà marqué 28 buts en moins d'un an et demi. Cette réussite lui a permis de se retrouver dans le groupe de Laurent Blanc et son appétit devrait encore lui permettre de progresser. NÉ EN 1963, ÉTIENNE DELANGRE JOUA COMME DÉFENSEUR AU STANDARD DE 1981 À 1992 (267M EN D1 ET 6B, CHAMPION EN 82 ET 83). EX-CHARGÉ DE COURS À L'ÉCOLE DU HEYSEL, IL COACHA DE LA P1 À LA D1 (CHARLEROI). PAR ÉTIENNE DELANGRE