Anderlecht jouera son avenir européen, la semaine prochaine, dans la banlieue sud de Madrid. Jeudi passé, Getafe s'est imposé 1-2 à Aalborg. PabloHernandez a ouvert la marque. C'est l'une des révélations du début de saison en Espagne. Les supporters des Bleus le surnomment La Flecha. D'autres préfèrent l'appeler El Supersónico. Inutile de traduire : la vitesse est le point fort de cet intérieur de 22 ans qui fut formé à Valence mais eut rarement l'occasion d'évoluer en équipe Première. La saison dernière, il fut prêté à Cadix (D2) pour le deuxième tour, où il brilla de mille feux. Il inscrivit quatre buts en 22 rencontres. " Quatre buts qui furen...

Anderlecht jouera son avenir européen, la semaine prochaine, dans la banlieue sud de Madrid. Jeudi passé, Getafe s'est imposé 1-2 à Aalborg. PabloHernandez a ouvert la marque. C'est l'une des révélations du début de saison en Espagne. Les supporters des Bleus le surnomment La Flecha. D'autres préfèrent l'appeler El Supersónico. Inutile de traduire : la vitesse est le point fort de cet intérieur de 22 ans qui fut formé à Valence mais eut rarement l'occasion d'évoluer en équipe Première. La saison dernière, il fut prêté à Cadix (D2) pour le deuxième tour, où il brilla de mille feux. Il inscrivit quatre buts en 22 rencontres. " Quatre buts qui furent autant de petits joyaux ", souligne-t-il. " Mais ma mission première n'était pas de marquer, plutôt de travailler entre les lignes pour offrir de bons ballons aux attaquants ". Cette demi-saison à fond de train à Cadix lui valut l'intérêt de Getafe, qui le suivait depuis un bon bout de temps. " Je savais que, malgré mes prestations trois étoiles en D2, j'avais très peu de chances de devenir titulaire à Valence ", explique-t-il. " D'autant que le club ché a engagé Joaquin, un joueur qui possède les mêmes caractéristiques que moi. Lorsque Getafe s'est présenté, je n'ai pas hésité ". Arrivé en D1, il continua sur sa lancée. Au point qu'en octobre, il fut classé 1er au ranking de l'hebdomadaire DonBalon. Hernandez est originaire de Castellon. " Ma jeunesse a coïncidé avec les années durant lesquelles le club local joua en D1. J'accompagnais mon père au stade. Adolescent, j'avais deux idoles : Raul et... MichaelLaudrup ! Quelle coïncidence, il est aujourd'hui mon entraîneur. Je possède encore, chez moi, une farde dans laquelle j'ai collectionné les coupures de presse. J'y ai trouvé une interview de moi lorsque j'étais petit publiée dans la gazette locale dans laquelle je déclarais : - Plustard, j'aimeraisressembler àLaudrup ! Lorsque je l'ai rencontré pour la première fois, je n'ai pas osé le lui dire. C'est un grand entraîneur, qui a son style propre comme lorsqu'il était joueur, et qui s'efforce de transmettre ses idées. Il peut m'apprendre beaucoup ". HECTOR CUPER (52 ans) a été limogé de son poste d'entraîneur du Betis Séville, qu'il occupait depuis cinq mois à peine. La défaite 0-2 concédée contre l'Atletico Madrid, voici dix jours, lui a été fatale. La carrière espagnole de l'Argentin se caractérise par quatre finales perdues : Coupe du Roi 98 et Coupe des Coupes 99 avec Majorque, Ligue des Champions 00 et 01 avec Valence. Le staff du Betis est désormais composé de FranciscoChaparro (entraîneur principal), JuanMoreno (adjoint) et CarmeloDelPozo (préparateur physique, arrivé d'Alicante en D3). SéVILLE a partagé 1-1 à Osasuna mercredi passé. C'était son premier point après trois défaites d'affilée. Le match avait été remis en septembre suite au décès d' AntonioPuerta. Tom De Mul a joué la première mi-temps mais n'était pas retenu ce week-end face à Murcie. JAVINAVARRO (33 ans), l'arrière central du FC Séville, se soumettra à une arthroscopie ce jeudi à Barcelone. La blessure au genou qui le handicape depuis le début de la saison ne guérit pas. Il pourrait louper les deniers mois de compétition. SAMUELETO'O (26 ans) était de retour dans le groupe du Barça qui affrontait le Depor dimanche. GONZALOCASTRO (23 ans), l'ailier uruguayen de Majorque, s'est occasionné une déchirure à l'entraînement et sera absent durant un mois. CARLOS VILLANUEVA (21 ans), un jeune attaquant international chilien, intéresse le Real Madrid. Son club, Audax, actuellement en tête du championnat, a confirmé que les Madrilènes s'étaient renseignés à propos du prix de transfert. DANIEL DEVOS