L'App course

Les débutants ne sont pas toujours disposés à acquérir un cardio-fréquencemètre, dont le prix s'élève à 150 euros, voire plus. Ceux qui possèdent un smartphone peuvent se rabattre sur l'App course, généralement gratuite en version de base. RunKeeper, Endomondo, Runtastic, Nike+ : les versions ne manquent pas. Distance, vitesse, calories et même un lien social pour donner des idées à vos amis ou les défier... Tout est possible.
...

Les débutants ne sont pas toujours disposés à acquérir un cardio-fréquencemètre, dont le prix s'élève à 150 euros, voire plus. Ceux qui possèdent un smartphone peuvent se rabattre sur l'App course, généralement gratuite en version de base. RunKeeper, Endomondo, Runtastic, Nike+ : les versions ne manquent pas. Distance, vitesse, calories et même un lien social pour donner des idées à vos amis ou les défier... Tout est possible. Les Apps ne mesurent malheureusement pas la fréquence cardiaque. Ceux qui souhaitent s'entraîner de manière spécifique doivent donc acheter un moniteur de fréquence cardiaque. Polar est très satisfaisant depuis des décennies. Les moniteurs sont connectables à votre ordinateur et depuis quelques années, ils intègrent un gps. La mesure du dénivelé fait rage actuellement. Les modèles haut de gamme indiquent également la température et la météo. Polar allie ces trois fonctions dans la version RC3GPS. Son concurrent Garmin propose un beau modèle de début, le Forerunner, et une montre avancée, la Fenix. C'est encore plus perfectionné que l'App course ou le moniteur de fréquence cardiaque : c'est miCoach, conçu par Adidas. On peut y intégrer son programme d'entraînement. Il n'est pas réservé aux seuls coureurs. On peut l'utiliser en football, en rugby, en basket, en tennis et en football américain. Il est équipé d'un détecteur de foulées, d'un pulsomètre et d'un pacer. On programme son entraînement ou on se fixe un objectif via le site web. L'engin délivre ses instructions pendant l'entraînement, sur base de votre fréquence cardiaque. On peut même combiner la fonction avec la diffusion de musique. C'est comme si votre entraîneur courait à vos côtés... " Donnez-moi donc un bon programme d'entraînement ! " Il n'y a rien de plus difficile. On en trouve beaucoup sur internet mais lesquels sont bons ? Start to run, le programme conçu par la fédération belge d'athlétisme, est parfait pour les débutants. D'autres, comme par exemple myasics, sont souvent conçus pour des sportifs de haut niveau et sont donc difficiles à suivre pour les sportifs récréatifs. Pourtant, ils sont pratiques pour se faire une idée de la manière de préparer une compétition et de varier ses entraînements. Il ne faut pas se contenter d'un entraînement d'endurance à une vitesse constante : il faut intégrer des intervalles, soit alterner course lente et course rapide. Les boutiques spécialisées ne parviennent quasiment pas à répondre aux demandes de porte-smartphones et mp3. Les oreillettes sont petites et tombent aisément - du moins d'après notre expérience personnelle. C'est une perte d'énergie. Courir avec un vrai casque téléphonique n'est pas pratique mais les magasins spécialisés proposent maintenant des oreillettes qui ne tombent plus.