De retour en D1 après 13 ans d'absence, Hércules Alicante - sur lequel pèsent de lourds soupçons de corruption - s'est montré très actif dans les dernières heures du mercato. Le club, où l'on retrouve de vieilles connaissances du foot belge comme JavierPortillo (ex-Bruges) et MomoSarr (ex-Standard), s'est payé DavidTrezeguet (Juventus) et a également obtenu le prêt de RoystonDrenthe (Real Madrid). L'engagement de l'attaquant français, qui avait rompu son contrat avec la Vieille Dame, a sans doute été facilité par le fait que son épouse est originaire d'Alicante. Le latéral paraguayen NelsonValdez (Dortmund), qui n'était plus e...

De retour en D1 après 13 ans d'absence, Hércules Alicante - sur lequel pèsent de lourds soupçons de corruption - s'est montré très actif dans les dernières heures du mercato. Le club, où l'on retrouve de vieilles connaissances du foot belge comme JavierPortillo (ex-Bruges) et MomoSarr (ex-Standard), s'est payé DavidTrezeguet (Juventus) et a également obtenu le prêt de RoystonDrenthe (Real Madrid). L'engagement de l'attaquant français, qui avait rompu son contrat avec la Vieille Dame, a sans doute été facilité par le fait que son épouse est originaire d'Alicante. Le latéral paraguayen NelsonValdez (Dortmund), qui n'était plus en odeur de sainteté en Allemagne, s'était déjà lié quelques jours plus tôt. Tous ces joueurs devraient débuter le week-end prochain, au Nou Camp, contre le FC Barcelone. Au Barça, précisément, c'est la stabilité qui est de mise. Le principal transfert avait déjà été réalisé très tôt, avec l'engagement de DavidVilla pour 40 millions. Adriano, le latéral gauche brésilien du FC Séville, a coûté 10 millions. Dans les dernières heures du mercato, les Blaugranas ont encore déboursé 22 millions pour s'attacher les services de JavierMascherano (Liverpool) qui doit compenser le départ de YayaTouré. Du côté du Real Madrid, le recrutement porte la griffe de JoséMourinho. Fini le strass et les paillettes, place au dur labeur. Pas d'attaquants, mais des défenseurs et des milieux de terrain : RicardoCarvalho (Chelsea, 8 millions), SamiKhedira (Stuttgart, 12 millions) et MesutOzil (Brême, 15 millions). Beaucoup de clubs rencontrent des difficultés financières. Même s'il y a du mouvement, la plupart des transferts ont été conclus sur base de locations ou avec des joueurs en fin de contrat. Les problèmes du FC Valence sont connus : RobertoSoldado (Getafe, 10 millions) et AritzAduriz (Majorque, 4 millions) auront la lourde tâche de faire oublier Villa et Silva. Majorque, privé d'Europa League à cause de ses dettes, a obtenu le prêt pour une saison de l'attaquant argentin de Bordeaux, FernandoCavenaghi. Le latéral brésilien EdsonRamos a été recruté en... Ouzbékistan, à Bunyodkor. L'ESPAGNE jouait hier soir un match amical à Buenos Aires contre l'Argentine. Après le déplacement au Mexique en août, voilà un autre long voyage qui ne fait pas plaisir aux clubs. FLORENTSINAMA- PONGOLLE (25 ans), l'attaquant français qui avait déjà joué au Recreativo et à l'Atlético Madrid, revient en Espagne : le Sporting Lisbonne le prête pour une saison à Saragosse. MARKUSROSENBERG (28 ans) sera le successeur de MéméTchité à la pointe de l'attaque de Santander : le Suédois arrive, en prêt, du Werder Brême. MARIOSTANKEVICIUS (29 ans), le défenseur lituanien qui appartient à la Sampdoria, jouera en prêt au FC Valence après avoir déjà été loué au FC Séville pour le deuxième tour de la saison dernière. MICHAEL LAUDRUP, l'entraîneur danois de Majorque, est heureux du point pris contre le Real Madrid lors de la journée inaugurale, mais a précisé que pour son club, le championnat commençait réellement le week-end prochain, contre Gijón. KAMI RASHIDI, un millionnaire arabe, s'est mis en tête d'investir 25 millions pour faire monter le petit club de Puertollano de D3 en D1 endéans les quatre ans. JAVIER CLEMENTE, ancien sélectionneur de l'Espagne, a entamé avec succès sa carrière à la tête du Cameroun : il s'est imposé 1-3 à... l'île Maurice grâce, notamment, à deux buts de SamuelEto'o. DAVID VILLA (28 ans) a inscrit l'un des quatre buts de la victoire 0-4 de l'Espagne au Liechtenstein. C'est son 44e but en sélection, ce qui lui permet d'égaler le record de Raul. DANIEL DEVOS