Depuis qu' Hein Vanhaezebrouck a quitté le stade des Éperons d'Or, en 2014, Courtrai en est, avec Glen De Boeck, à son septième entraîneur en quatre ans -après Yves Vanderhaeghe, Johan Walem, Karim Belhocine, Patrick De Wilde, Bart Van Lancker et Iannis Anastasiou.
...

Depuis qu' Hein Vanhaezebrouck a quitté le stade des Éperons d'Or, en 2014, Courtrai en est, avec Glen De Boeck, à son septième entraîneur en quatre ans -après Yves Vanderhaeghe, Johan Walem, Karim Belhocine, Patrick De Wilde, Bart Van Lancker et Iannis Anastasiou. " Ne me demandez pas de comparer les entraîneurs mais Hein était de la région, il connaissait le club et s'en accommodait ", raconte le manager sportif Rik Foulon, qui a effectué beaucoup de scouting et d'analyses pour lui. " Un de ses points forts résidait dans le fait qu'il savait ce qu'il voulait et comment atteindre son objectif. Il est capable de construire quelque chose, de progresser, à sa façon, et il est ouvert à la discussion. Il travaille avec beaucoup de structure, sur le terrain et en dehors. Tout a toujours été clair. Nous parlions beaucoup de football et nous adressions souvent ensemble aux joueurs, nous allions aussi voir les jeunes et nos adversaires de concert. Parfois, le lundi soir, il sautait en voiture pour assister à un match des espoirs à Genk ou à Liège. " Tout le monde sait désormais qu'il est fin tacticien. " Il pénètre bien ses adversaires ", poursuit Foulon, qui a joué avec Vanhaezebrouck au KRC Harelbeke. " Son jeu s'articule toujours autour des mêmes principes mais il était très souple dans son approche de l'adversaire. Il vendait ses principes avec beaucoup de conviction. Il a toujours cru en lui et en la force de ses joueurs, en l'importance de former un bloc et d'atteindre quelque chose à long terme avec un groupe. " Ce que tout le monde sait aussi, depuis, c'est qu'il n'a pas sa langue en poche. " Hein exprime ses idées à sa façon mais il ne dit pas n'importe quoi à la presse. Travailler avec lui était agréable. Sinon, notre collaboration n'aurait jamais été aussi longue. "