En 1978, Daniel Hechter avait quitté la présidence du PSG par la petite porte suite à la découverte d'une double billetterie, source d'une caisse noire. Un vice de forme le sauva et l'homme se retrouva plus tard, entre 1986 et 1990, à la présidence du Racing Strasbourg. Aujourd'hui, après avoir remis son entreprise, l'ancien grand couturier ambitionne de redevenir l'homme fort du PSG. Il y a quelques mois, seul Francis Graille l'...

En 1978, Daniel Hechter avait quitté la présidence du PSG par la petite porte suite à la découverte d'une double billetterie, source d'une caisse noire. Un vice de forme le sauva et l'homme se retrouva plus tard, entre 1986 et 1990, à la présidence du Racing Strasbourg. Aujourd'hui, après avoir remis son entreprise, l'ancien grand couturier ambitionne de redevenir l'homme fort du PSG. Il y a quelques mois, seul Francis Graille l'avait empêché de mener son projet à bien. Hechter s'est rapproché des supporters qui n'accordent plus leur confiance à la direction en place. Certains lui reprochent de souffler sur les braises. Hechter ne cesse de sortir le même discours : " Un an et demi après avoir craint pour l'avenir du club, je me rends compte que j'avais raison : ça ne va pas. Il y a un constat d'échec. Ce club n'a toujours pas d'âme. Il n'y a plus de passé, plus d'enthousiasme. Il n'y a pas de résultats et on ne forme plus de jeunes. Je veux revoir le club que j'ai créé de mes mains. Si je dois monter une équipe, ce sera avec des hommes comme Mustapha Dahleb ou Carlos Bianchi ". Mais ce ne sera pas aussi simple. Canal + n'apprécie pas trop Daniel Hechter et sa personnalité pour le moins controversée. Il faut savoir que la chaîne cryptée entend vendre 35 % de ses parts dans le club. Alain Cayzac, le vice-président du PSG, hausse les épaules : " Il y a 27 ans qu'on n'a plus vu Hechter au PSG. Les supporters ne sont pas dupes ". En attendant, Hechter estime que sa surface financière est supérieure à celle de Graille. " J'ai toujours eu Paris derrière moi, dans la mode comme dans le football ", affirme-t-il, lui qui ne porte pas le coach, Vahid Halilhodzic, dans son c£ur. Alors, qui se taillera le plus beau des costumes ? LUIGI PIERONI est suivi de près par le Werder Brême. NANTES : Serge Le Dizet, responsable du centre de formation, devrait remplacer Loïc Amisse, le coach de Nantes. YOAN GOURCUFF, 18 ans, milieu de terrain de Rennes, est suivi par de grands clubs dont Arsenal, Ajax, Valence, PSG, Lyon, Lens, etc. FRéDéRIC DEHU, l'arrière central de Marseille, a été flashé à 182 km/h sur autoroute. La police a immédiatement procédé à un retrait de son permis de conduire. BUTEURS : 1. Kallon (Monaco), Ilan (Sochaux) 8 buts ; 3. Pereira (Ajaccio), Frei (Rennes), Pagis (Strasbourg), Pauleta (PSG) 7. (P. Bilic)