En France, Eden Hazard est un dieu descendu sur l'Hexagone. Il gagne le championnat, la Coupe et est Footballeur de l'Année. A Lille, il fait plus que confirmer, à la fois dans les titres collectifs et les distinctions individuelles puisqu'il avait été Espoir de l'Année à deux reprises. Le Belge est le meilleur joueur de France. " Normal, c'est un produit de la formation à la française ! " Vraiment ? Hazard n'est-il pas, surtout, un gros talent qui a pu se développer en tant que vrai joueur offensif alors que la L1 propose un des pires spectacles de l'Europe du foot avec ses matches fermés et ses systèmes tirés au cordeau où les vrais génies ne peuvent être que des n° 6. Conclusion : Hazard serait devenu ce qu'il est... malgré la formation ...

En France, Eden Hazard est un dieu descendu sur l'Hexagone. Il gagne le championnat, la Coupe et est Footballeur de l'Année. A Lille, il fait plus que confirmer, à la fois dans les titres collectifs et les distinctions individuelles puisqu'il avait été Espoir de l'Année à deux reprises. Le Belge est le meilleur joueur de France. " Normal, c'est un produit de la formation à la française ! " Vraiment ? Hazard n'est-il pas, surtout, un gros talent qui a pu se développer en tant que vrai joueur offensif alors que la L1 propose un des pires spectacles de l'Europe du foot avec ses matches fermés et ses systèmes tirés au cordeau où les vrais génies ne peuvent être que des n° 6. Conclusion : Hazard serait devenu ce qu'il est... malgré la formation qu'il a reçue en France. En plus, il brillerait dans un championnat surévalué de façon chauvine. Attention au paradoxe ! Son coach Rudi Garcia et tous les consultants franchouillards qui aiment casser du belge ont aboyé : " Mais ils sont aveugles ces Belges ! Ils se croient trop beaux et trop riches pour aligner Eden ? Pour qui ils se prennent, etc, etc. " Vous faites erreur sur toute la ligne, les mecs : si Eden avait vraiment été formé à la française, il serait hyper discipliné, reviendrait toujours galoper en défense et ne regarderait pas à la dépense à l'entraînement. Or, d'après ce qu'on nous dit, c'est ça que Georges Leekens et Marc Wilmots lui ont reproché : de ne pas être assez collectif en perte du ballon, de laisser ses coéquipiers dans la panade alors que quand il a la balle, il crée souvent une £uvre collective. Evidemment, dribbler et passer ne suffit pas. Même LionelMessi et ses compadres courent comme des dératés quand ils n'ont pas de ballon. Ils se reposent quand ils l'ont... Contre l'Allemagne, quand personne ne connaissait encore vraiment Nacer Chadli, Hazard a beaucoup trop souffert défensivement aux yeux de Leekens. Depuis, il n'a plus débuté un seul match dans la campagne de qualification à l'EURO 2012. Contre la Russie et la Finlande, en amicaux, il débuta. Mais ce ne fut pas suffisant aux yeux d'un Leekens qui n'aime pas que ses joueurs disent - Je suis surtout un joueur de match, pas d'entraînement. Eden a autant fait le buzz avec sa langue qu'avec les pieds et, du coup, les supporters des Diables l'adorent un peu plus. Les spécialistes les plus pointus (et donc les plus neutres) ne font pas la fine bouche mais proposent un peu de patience. Un international de haut niveau ne se fabrique pas en quelques matches. Vincent Kompany, devenu tellement fort qu'il donne le feeling de pouvoir jouer dans n'importe quelle défense au monde, vient tout juste d'éclater comme Diable. Vendredi, cependant, si Leekens ne l'aligne pas, ce sera incompréhensible. Moussa Dembélé est out et il y a une place à prendre... à condition que le Lillois s'entraîne à fond durant toute la semaine. Comme d'hab', Mac The Knife va la jouer rigolarde : - Mais quel problème Hazard ? Le T1 des Diables lui a envoyé un sms sans ironie pour son titre de joueur français de l'année ? S'il se prépare bien - la moindre des choses pour tout joueur pro - Eden sera aligné d'entrée vendredi. Et ce sera à lui de jouer. Si ça marche, notre staff dira - On avait eu raison de dire à Eden de ne pas se prendre pour ce qu'il n'était pas encore. (Trad. : C'est aussi grâce à nous s'il a été aussi bon contre la Turquie). Si Eden descend en enfer vendredi, le même staff sera gagnant aussi : -Il n'a toujours pas compris...Mais Hazard a-t-il vraiment compris ce qu'on attend de lui ? Etre un vrai Diable Rouge, c'est n'avoir aucune arrière-pensée ou préjugé et se sublimer, à la fois dans ce qu'on fait de mieux mais également dans ce qu'on fait moins bien. No pain, no gain. PAR JOHN BAETEUn vrai Diable se sublime dans ce qu'il fait de mieux et de moins bien. No pain, no gain.