LA TECHNIQUE DE BASE

Ahmed Hassan excelle véritablement dans toutes les maîtrises basiques du ballon : contrôles et amorties suivi de l'enchaînement adéquat, c'est un jeu d'enfant pour lui tant il a l'art de caresser le ballon et de le dompter. Il est rare qu'il perde un ballon au moment de sa réception quand il a le temps de l'apprivoiser.
...

Ahmed Hassan excelle véritablement dans toutes les maîtrises basiques du ballon : contrôles et amorties suivi de l'enchaînement adéquat, c'est un jeu d'enfant pour lui tant il a l'art de caresser le ballon et de le dompter. Il est rare qu'il perde un ballon au moment de sa réception quand il a le temps de l'apprivoiser.Si tout le monde s'accorde à dire que Hassan est un garçon charmant dans la vie, il fait preuve d'un caractère bien trempé en ce qui concerne son métier. Ce n'est pas le type de joueur à accepter sans broncher le fait d'être remplaçant ou remplacé. Le public anderlechtois le lui rend bien en manifestant son mécontentement si le coach l'invite à rejoindre le petit banc.Un domaine où il n'excelle pas et ses mensurations (1,78m et 70kg) ne l'avantagent pas pour briller dans le jeu aérien. Cette faiblesse ne le handicape pas trop, car dans les zones où il évolue, le trafic dans les airs est moins essentiel que dans les 16 mètres par exemple.C'est en soutien d'attaque axial qu'Hassan est le plus efficace. Un tel joueur doit recevoir beaucoup de liberté en possession de balle mais quand il joue sur un flanc dans l'entrejeu, le coach se sent obligé de prévoir un deuxième joueur à tempérament défensif dans le milieu du jeu.Il a parfois tendance à la jouer perso. Un plus grand esprit collectif lui aurait permis de réaliser une plus grande carrière. Le fait de ne pas avoir fréquenté de très grands clubs l'a certainement privé de cette dimension collective que Frankie Vercauteren s'est acharné à lui inculquer la saison dernière, principalement durant le premier tour.Même si le fait de jouer dans une équipe souvent dominatrice lui permet de penser offensif plutôt que défensif, son coach a dû lui inculquer les rudiments du jeu défensif. En début de saison, il se fichait de cet aspect du jeu mais l'évolution est positive. Il ne sera jamais un récupérateur et heureusement car il perdrait de la fraîcheur physique pour apporter tout son génie en possession de balle.La surface qu'il utilise le moins, même dans les frappes de balle, est le cou de pied car c'est un adepte des frappes enroulées et placées aussi bien de l'intérieur que de l'extérieur du pied. La qualité de sa frappe des deux pieds lui permet également de donner d'excellents centres tendus (quelques fois, il réalise même le coup du foulard, en frappant le ballon derrière sa jambe d'appui).Un domaine où il est imprévisible et capable, en pleine course comme à l'arrêt, des gestes les plus fous. Roulettes, virgules, crochets derrière la jambe d'appui plus, bien évidemment, tous les dribbles de base effectués avec les deux pieds. Il est capable de réussir ses dribbles aussi bien dans de grands espaces que dans des surfaces réduites : il est donc très dangereux de l'attaquer à l'intérieur des 16 mètres vu le risque de penalty.par etienne delangre