Six GP, six victoires d'un pilote Mercedes : Lewis Hamilton, quintuple champion du monde, s'est adjugé quatre courses tandis que Valtteri Bottas a été le plus rapide à deux reprises. Toutefois, le Finlandais a été un rien meilleur en qualifications, avec trois pole positions - dont une seule négociée avec succès - tandis qu'Hamilton n'a démarré que deux fois en tê...

Six GP, six victoires d'un pilote Mercedes : Lewis Hamilton, quintuple champion du monde, s'est adjugé quatre courses tandis que Valtteri Bottas a été le plus rapide à deux reprises. Toutefois, le Finlandais a été un rien meilleur en qualifications, avec trois pole positions - dont une seule négociée avec succès - tandis qu'Hamilton n'a démarré que deux fois en tête. Ferrari n'a éveillé l'impression de pouvoir rivaliser avec les Flèches argentées qu'à Bahreïn, le deuxième GP de la saison, grâce à la suprématie de Charles Leclerc en qualifications. Une suprématie vaine. Avant le GP du Canada, Sebastian Vettel (82 points) accuse près de 40 points de retard sur le duo de Mercedes - Hamilton (137) et Bottas (120) - et il doit se méfier de Max Verstappen (78 points, Red Bull). Leclerc (57 points) doit se satisfaire de la cinquième place, suite à la nouvelle gaffe de l'écurie à Monaco, qui croyait que son chrono au premier tour serait suffisant. Le jeune Monégasque a finalement dû partir en seizième position... Lewis Hamilton a de mauvaises nouvelles pour ses concurrents. " Nous allons nous améliorer au fil de la saison ", a-t-il déclaré à l'issue du GP de Monaco, où il a pris la mesure de Verstappen. " C'était bon mais je n'ai quand même eu à aucun moment le sentiment de retirer le maximum de la Mercedes. J'estime avoir réalisé une prestation médiocre mais ce n'est pas nouveau cette saison. J'ai connu des moments difficiles durant les six grands prix disputés jusqu'à présent ", a affirmé le Britannique. Mercedes va utiliser son nouveau moteur au Canada, le 9 juin. " C'est un premier pas dans la bonne direction ", déclare Hamilton. Toutefois, le patron de Mercedes, Toto Wolff, estime que le Britannique est trop sévère envers lui-même cette saison. " Lewis reste capable de faire la différence à lui seul. "