La direction d'Hambourg laisse à Thomas Doll un bref délai - d'ici la trêve hivernale - pour redresser la situation mais on connaît déjà le montant de ses indemnités. L'ancien international obtiendra 600.000 euros s'il démissionne et 900.000 s'il est limogé.
...

La direction d'Hambourg laisse à Thomas Doll un bref délai - d'ici la trêve hivernale - pour redresser la situation mais on connaît déjà le montant de ses indemnités. L'ancien international obtiendra 600.000 euros s'il démissionne et 900.000 s'il est limogé. Battu 2-1 par le modeste VfL Bochum, lui-même menacé, le HSV de Vincent Kompany s'est ressaisi en prenant la mesure du CSKA Moscou 3-2 en Ligue des Champions. Il évite ainsi l'affront de devenir la première équipe allemande à avoir récolté zéro point et Doll, soutenu par le noyau, obtient un peu de temps. La presse allemande spécule sur son départ depuis des semaines. Longtemps protégé par le club, Doll a été l'objet de critiques internes. Willi Schulz, un international allemand qui a pris part au Mondial 1966 et est membre du conseil d'administration du HSV, a ouvert le feu suite au revers à Bochum. " Cette défaite des £uvres d'une formation aussi modeste et inoffensive nous fait atteindre le fond du puits ", a expliqué l'ancien défenseur au Hamburger Abendblatt. " Il est impossible de tomber plus bas. Ceux qui ne réalisent pas qu'il faut agir n'y comprennent rien. Nous voulons porter le ballon dans le but mais cela ne marche pas comme ça. Il faut se battre et courir davantage. L'équipe n'a aucune discipline. L'exclusion de Rafael van der Vaart illustre parfaitement nos problèmes. Pareil comportement est scandaleux, surtout dans le chef du capitaine ". Schulz ne pense pas que des transferts apportent le salut. " Nous ne pouvons continuer à acheter des ratés et nous ne parvenons pas à enrôler de vrais cracks. Nous avons suffisamment investi : neuf joueurs au total. Ce n'est pas là que le bât blesse ". Les joueurs soutiennent leur coach. " A part Doll, personne ne peut nous aider. Nous voulons poursuivre notre travail avec lui ", a déclaré Bastian Reinhardt. Doll tente de rester positif. " Il est clair que nous ne sommes pas satisfaits mais il serait trop facile de taper sur les joueurs. Je comprends que les gens soient frustrés. Je suis du côté des supporters. Nous devons travailler dur et croire en nous ". Doll semble perdre pied car aucune amélioration ne semble en vue. En plus, il est confronté à de nombreuses blessures. Schulz : " Nous devons prendre garde à ne pas être rétrogradés. Il nous faut 35 à 37 points en fin de saison, ce qui implique au moins huit victoires ". LE MONDIAL a rapporté 56,5 millions nets à la Fédération et à la Ligue Pro allemandes. Le surplus total atteint 140 millions. HERTHA BSC a une dette record de 55 millions. Le club berlinois a perdu 13,9 millions la saison passée. RAFAEL VAN DER VAART est suspendu pour quatre matches par la commission disciplinaire de la DFB. Le HSV a également réagi en infligeant une amende de 10.000 euros à son capitaine, international néerlandais. Le retour de Juan Pablo Sorín a été de courte durée. L'arrière gauche argentin s'est occasionné une déchirure au mollet gauche. Thimotée Atouba, un autre défenseur, est suspendu pour deux matches par le club : le médian a fait un doigt d'honneur aux supporters, lors du match contre le CSKA Moscou. Le Camerounais a eu ce geste malheureux quand il a été remplacé. Il doit présenter ses excuses aux supporters et à l'équipe. ALEMANNIAAACHEN a mis fin aux discussions sur le transfert de l'international JanSchlaudraffau Bayern ou au Werder pendant la trêve. Lors d'un entretien avec quelques membres de la direction, le buteur a repoussé la possibilité de partir en janvier. Par contre, il sera libre cet été, pour la somme modique d'un million. LEVERKUSEN s'intéresse à l'arrière droit néerlandais Michael Lamey (26 ans), sous contrat au PSV jusqu'en 2007 mais évincé de l'équipe fanion au profit de Carlos Salcido. Le Betis s'intéresse également à lui. F. VANHEULE