Depuis 2006, Dietmar Beiersdorfer a rapporté 55 millions d'euros au Hamburger SV grâce au transfert de quatre joueurs. En Allemagne, on le surnomme le Transfer-Künstler, l'artiste des transferts. En 2004, Beiersdorfer a enrôlé notre compatriote Daniel Van Buyten, qui jouait à Marseille, pour 3,8 millions d'euros. Le Diable Rouge s'est tellement épanoui chez les Hanséatiques que le Bayern a déboursé dix millions pour l'acquérir en 2006. Les ventes se sont poursuivies, puisque l'international hollandais Khalid Boulahrouz a rejoint Chelsea la même année, pour onze millions. L'année dernière, le meneur Rafael van der Vaart a...

Depuis 2006, Dietmar Beiersdorfer a rapporté 55 millions d'euros au Hamburger SV grâce au transfert de quatre joueurs. En Allemagne, on le surnomme le Transfer-Künstler, l'artiste des transferts. En 2004, Beiersdorfer a enrôlé notre compatriote Daniel Van Buyten, qui jouait à Marseille, pour 3,8 millions d'euros. Le Diable Rouge s'est tellement épanoui chez les Hanséatiques que le Bayern a déboursé dix millions pour l'acquérir en 2006. Les ventes se sont poursuivies, puisque l'international hollandais Khalid Boulahrouz a rejoint Chelsea la même année, pour onze millions. L'année dernière, le meneur Rafael van der Vaart a été cédé au Real pour 14 millions alors que la semaine dernière, Manchester City a versé 19,5 millions d'euros pour les services de l'international néerlandais Nigel de Jong (24 ans). L'entraîneur, Martin Jol, est compréhensif, même s'il regrette ces départs : " Une fois de plus, je perds mon meilleur élément. C'est pénible. Nigel est un joueur capable à la fois de construire le jeu et de le casser. C'est une qualité en or pour un médian défensif. Nous avons reçu beaucoup d'argent mais cela ne veut pas dire que nous pourrons embaucher un footballeur possédant les mêmes atouts. C'est ennuyeux. " Le HSV n'a payé que huit millions pour les quatre joueurs vendus : 1,5 million au RKC pour Boulahrouz, 5 pour van der Vaart (Ajax) et un 1,5 pour De Jong (Ajax). La direction du club est donc riche. Elle a fait un gain de 37 millions sur trois footballeurs, sans même y adjoindre Van Buyten. " Nous essayons toujours d'enrôler des footballeurs qui peuvent poursuivre leur développement chez nous ", explique Beiersdorfer au Bild, qui l'interrogeait sur sa politique de transferts. " Nous ne sommes évidemment pas enchantés de perdre des talents mais entre-temps, nous sommes devenus une boutique incontournable pour les grands clubs européens comme le Real Madrid, Chelsea et le Bayern. Bien sûr, cela rend plus difficile notre ascension en Bundesliga, alors que nous souhaitons émarger à l'élite absolue nationale et continentale " LE BAYERN enrôlera le médian Alex Baumjohann (22 ans), un fin technicien du Borussia Mönchengladbach, en fin de saison. Victime d'une blessure chronique au tendon d'Achille, Willy Sagnol (31 ans) raccroche. En été, Lukas Podolski (23 ans) retournera au FC Cologne, contre dix millions d'euros. Superflu au Bayern, l'avant a obtenu un contrat jusqu'en 2013 dans son ancien club. ÜMIT ÖZAT (32 ans) a reçu de bonnes nouvelles. Le capitaine de Cologne a subi un examen cardiologique de plus de deux heures et peut reprendre la course fin février. Victime d'un arrêt cardiaque contre Karlsruhe en août dernier, le défenseur craignait pour la suite de sa carrière. JOACHIM LÖW (48 ans) a repris Torsten Frings (31 ans, Brême) dans sa sélection pour le match amical contre la Norvège, le 11 février. Le joueur avait critiqué le sélectionneur puis présenté ses excuses. DANIJEL LJUBOJA (30 ans), l'avant serbe du VfB Stuttgart, n'émarge plus au noyau professionnel. L'international, d'un naturel rétif, a été qualifié d'indésirable par le coach, Markus Babbel. LE VfL WOLFSBURG a transféré Peter Pekarik (22 ans), un arrière droit slovaque du MSK Zilina, jusqu'en 2013. HOFFENHEIM a pris possession de son stade flambant neuf, qui compte 30.000 places et a coûté 60 millions d'euros. Il a déjà écoulé 20.000 abonnements. HAMBOURG sera privé, ce vendredi contre le Bayern, de l'attaquant serbe Ivica Olic, suspendu pour deux matches après une bagarre avec Eduardo (Hoffenheim), durant le stage hivernal de La Manga. FRÉDÉRIC VANHEULE