Cette saison, Feyenoord dépend de la productivité de Roy Makaay pour glaner des succès en Eredivisie. Le buteur, surnommé Tor Phantom en Allemagne, a maintenant 33 ans. Jusqu'au dernier week-end, il a marqué deux buts en six matches de championnat mais il coince sur la scène européenne. Contre Heerenveen (2-2), ses buts ont contribué à rapporter des points à son équipe. Le club de Rotterdam, dont l'infirmerie est comble, est à la peine. La sinistrose contamine même les joueurs valides, qui semblent se résigner à des performances médiocres.
...

Cette saison, Feyenoord dépend de la productivité de Roy Makaay pour glaner des succès en Eredivisie. Le buteur, surnommé Tor Phantom en Allemagne, a maintenant 33 ans. Jusqu'au dernier week-end, il a marqué deux buts en six matches de championnat mais il coince sur la scène européenne. Contre Heerenveen (2-2), ses buts ont contribué à rapporter des points à son équipe. Le club de Rotterdam, dont l'infirmerie est comble, est à la peine. La sinistrose contamine même les joueurs valides, qui semblent se résigner à des performances médiocres. " Personne ne doit avoir pitié de moi ", affirme le coach, Gertjan Verbeek (46 ans) dans les colonnes de VI. Le malaise de Feyenoord ne semble pas influencé par une victoire ou une défaite. Le Kuip conserve un calme étonnant, qui contraste avec l'émoi de 2006, qui avait entraîné un remaniement de la direction et du noyau. Les supporters déçus semblent maintenant se demander à qui attribuer la faute de cette campagne ratée. Le club a créé des fonds pour renforcer sa sélection mais la vague de blessures a empêché Verbeek d'aligner une seule fois sa meilleure équipe jusqu'à présent. Wijnaldum, âgé de 17 ans à peine, symbolise l'excellence de la formation des jeunes rotterdamoise mais actuellement, il n'y a pas d'équilibre entre les adolescents et les éléments chevronnés. Verbeek reste provisoirement épargné. Il considère la situation ainsi : Heerenveen, le FC Groningue et même le FC Twente ont dépassé Feyenoord, financièrement comme en matière d'infrastructures. Les clubs de province percent alors que Feyenoord cherche une issue à sa crise sportive. Au terme du match de Coupe UEFA contre l'AS Nancy, le gardien Henk Timmer a très bien résumé la situation : Feyenoord n'est un grand club que grâce à son énorme légion. Pour le reste, il n'est actuellement qu'une formation moyenne. Le manager sportif Peter Bosz hésite à prolonger son mandat. Il semble donc que Verbeek soit seul et qu'il sera également le seul responsable de la situation, tôt ou tard. RON JANS, l'entraîneur de Groningue, a annoncé que l'international junior argentin Matías Cahais (20 ans), qui a incorporé le noyau en janvier, peut partir. L'arrière central gaucher ne s'est pas imposé et n'a disputé que dix matches de championnat. FUAT CAPA, le coach du MVV, a refusé une offre de Turquie (Hacettepa). Il estime n'avoir pas achevé son travail dans ce club de D2 qui aligne de nombreux Belges. L'AZ préconise d'accorder un repos supplémentaire à Moussa Dembélé après la blessure au genou encourue pendant l'échauffement de Belgique-Espagne, selon le médecin de l'AZ, Edwin Goedhart. Une arthroscopie ne constitue pas une option aux yeux de Louisvan Gaal. WILLEM VAN HANEGEM a expliqué le limogeage de ses quatre adjoints sur le site web du FC Utrecht. Il reproche surtout au duo John van Loen- Rob Druppers " de n'avoir fait que semer des ragots et s'être mutuellement démolis. Il était impossible de travailler avec eux. " ADO LA HAYE est de nouveau en proie à de graves problèmes financiers. Il accuse un déficit de six millions d'euros. LEEN LOOIJEN quitte le NEC. L'ancien entraîneur et directeur technique est à la recherche d'un nouveau défi. Il quitte le club le 1e janvier. FLORIBERT NGALULA (21 ans), un Belge qui avait obtenu un contrat d'un an au Sparta après un test, doit reporter ses débuts. Le médian a été opéré au genou, pour venir à bout d'une bursite tenace. FRÉDÉRIC VANHEULE