L'Europa League apporte toujours son lot de surprises, mais ceux qui auraient parié sur Grenade auraient fait fortune. Les Espagnols ont dû disputer le deuxième tour préliminaire afin de participer à la première campagne européenne de leur histoire. Il y a quelques années, l'équipe était un Petit Poucet du football...

L'Europa League apporte toujours son lot de surprises, mais ceux qui auraient parié sur Grenade auraient fait fortune. Les Espagnols ont dû disputer le deuxième tour préliminaire afin de participer à la première campagne européenne de leur histoire. Il y a quelques années, l'équipe était un Petit Poucet du football ibérique, mais l'arrivée du jeune entraîneur Diego Martínez a mué les Rojiblancos en solide machine défensive. Qui n'est pas à une faute près... Ses défenseurs ont déjà récolté 32 cartes jaunes en Europa League et sont en tête de ce classement peu enviable. Devant, l'équipe compte sur l'expérience de sa vielle garde. Roberto Soldado (35 ans), l'ancien international du Real Madrid, n'a pas connu le succès à Tottenham et après un passage plus réussi à Fenerbahçe, il est revenu au pays. Il n'a pas perdu le chemin des filets et le démontre maintenant à Grenade. Il évolue aux côtés d'un autre vétéran, encore plus âgé: à 38 ans, Jorge Molina a déjà inscrit deux buts en Coupe d'Europe, où les Espagnols ont pris la mesure du PSV et de Naples. Leur prochain adversaire est d'une toute autre envergure: Manchester United. La défense andalouse aura fort à faire, face à des attaquants du niveau de Bruno Fernandes, Marcus Rashford et Anthony Martial. Cependant, si Grenade veut vivre une deuxième aventure européenne la saison prochaine, elle devra piquer un fameux sprint final, pour dépasser Villarreal et le Real Betis. La sixième place donne en effet accès aux matches de qualifications pour la Conference League, une compétition qui conviendrait bien à Grenade.