Dès demain, lors de la réunion du comité de direction, Anderlecht planchera sur la composition du staff technique et du noyau en vue de la saison prochaine.
...

Dès demain, lors de la réunion du comité de direction, Anderlecht planchera sur la composition du staff technique et du noyau en vue de la saison prochaine. STAFF Même si plusieurs coaches, et non des moindres, comme les Néerlandais Ronald Koeman et Leo Beenhakker ont fait acte de candidature, un seul nom fait l'unanimité, celui de Franky Vercauteren. Comme le principal intéressé semble se piquer au jeu, un accord devrait se profiler. Reste toutefois à déterminer une échappatoire susceptible de contenter tout le monde le jour où l'ancien Soulier d'Or délaissera, contraint ou non, le poste. Une nouvelle fonction de directeur sportif est envisageable mais il faut alors définir une (autre) attribution pour Pär Zetterberg qui était censé revêtir ce paletot. GARDIENSJan Van Steenberghe a vu son contrat prolongé d'un an avec option pour une saison de plus. Logiquement, il devrait rentrer dans le rang après l'engagement d'un nouveau numéro 1. Le club a déjà pris langue avec l'entourage de Silvio Proto et devrait remettre le couvert avec Bertrand Laquait. L'arrivée du futur titulaire devrait aller de pair avec le départ d'une des prétendues valeurs sûres. Tristan Peersman tiendrait la corde. DéFENSEIndépendamment du cas posé par Vincent Kompany, courtisé par plusieurs clubs d'Europe, le point d'interrogation concerne Lamine Traoré. Pour le Burkinabé, la concurrence est là avec Mark Deman et Tim De Rijck qui vient de signer un premier contrat pro de trois ans. MILIEUPär Zetterberg, dont le contrat vient à échéance en 2006, devrait petit à petit s'effacer au profit d'un autre régisseur. Mais qui ? Walter Baseggio ne recueille plus l'adhésion de tous et pour Marius Mitu, certains se tâtent quant à ses capacités de leader dans un club de pointe. Au demi défensif, tout porte à croire qu'il faudra composer avec l'Ivoirien Cheikh Tioté, qui n'a pas froid aux yeux. ATTAQUEAruna Dindane ne fera pas de vieux os et l'avenir est indécis aussi pour Mbo Mpenza, qui ne trouve pas ses aises et songe à l'Angleterre. Sur les tablettes des recruteurs, un nom figure en lettres grasses : Markus Rosenberg, de Malmö. Mais son prix û entre 2 et 3 millions d'euros û risque de constituer la pierre d'achoppement. (B. Govers)B.Govers