TOP

1968-1969
...

1968-1969Sur le papier, le Sporting est une toute petite cylindrée par rapport aux gros cubes habituels de la D1, mais il étonne en terminant à la deuxième place derrière le Standard. Aujourd'hui, les joueurs de l'époque se plaignent encore d'avoir été volés par les arbitres, notamment lors du match au sommet à Sclessin. 1977-1978Charleroi atteint pour la première fois la finale de la Coupe de Belgique après avoir éliminé entre autres Bruges et Anderlecht. Les Zèbres trébuchent au Heysel face à Beveren (0-2). 1992-1993Deuxième accession à la finale de la Coupe, à nouveau après avoir éliminé Anderlecht et Bruges. Cette fois, c'est le Standard qui prive Charleroi d'un premier trophée (0-2). L'arbitrage d' AlphonseCostantin, qui siffle son dernier match avant de devenir quelques années plus tard directeur du Standard, est décrié. 1993-1994En terminant à la quatrième place, le Sporting se qualifie pour la Coupe de l'UEFA. Une première dans l'histoire du club, après l'expérience de 1969-1970 en Coupe des Villes de Foires. 1965-1966Charleroi monte en D1 via un test-match de légende contre Waterschei (2-0 après prolongations), dans le stade de l'Union Saint-Gilloise plein comme un £uf. Cette rencontre, les Zèbres l'ont disputé un peu par miracle : avant la dernière journée du championnat de D2, ils semblaient ne plus avoir aucune chance de terminer à la deuxième place. Mais une cascade de résultats favorables les a menés à cette rencontre de barrage. 1982Sur le plan extrasportif, c'est la page la plus noire de l'histoire du Sporting : le 19 mai, il est déclaré en faillite. La conséquence d'une gestion calamiteuse. La voie est libre pour une reprise par le tandem Jean Pol Spaute-Gaston Colson. 1970-1971Une erreur administrative du Standard - qui a aligné un nombre non autorisé d'étrangers - offre deux points à l'Antwerp, qui termine ainsi devant Charleroi et se sauve alors que les Zèbres chutent en D2. C'est l'affaire MiodragPetrovic, du nom du joueur étranger excédentaire aligné par le Standard contre l'Antwerp. 1999-2000Entre décembre 1999 et août 2000, Charleroi consomme quatre présidents : Jean Pol Spaute, LucFrère, Pol Massart et Abbas Bayat. Chaque passation de pouvoir se fait dans une ambiance très tendue. 1979-1980Quelques mois après avoir fêté son 75e anniversaire, le club tombe en D2 et des premières rumeurs de gros problèmes financiers apparaissent. 2003Le Sporting est à deux doigts d'une deuxième faillite, après trois années marquées par un train de vie pharaonique. L'ONSS la réclame, le club parvient in extremis à l'éviter.