En camp d'entraînement à Los Angeles, José Mourinho a déjà beaucoup pensé à la nouvelle saison qui attend Chelsea et qui a commencé de façon abrupte : le défenseur international français WilliamGallas a décidé de ne pas accompagner son équipe en stage en posant un problème de contrat et Joe Cole a été blessé au genou samedi dernier lors d'un match amical perdu 1-0 face à une équipe de All Stars américaines. Le début d'une mini crise ? Mourinho a d'autres raisons de se réjouir heureusement.
...

En camp d'entraînement à Los Angeles, José Mourinho a déjà beaucoup pensé à la nouvelle saison qui attend Chelsea et qui a commencé de façon abrupte : le défenseur international français WilliamGallas a décidé de ne pas accompagner son équipe en stage en posant un problème de contrat et Joe Cole a été blessé au genou samedi dernier lors d'un match amical perdu 1-0 face à une équipe de All Stars américaines. Le début d'une mini crise ? Mourinho a d'autres raisons de se réjouir heureusement. D'abord, il a transféré rien moins que Salomon Kalou (Feyenoord), Andriy Shevchenko (AC Milan) et Michael Ballack (Bayern Munich). L'engagement de l'avant ukrainien ravit particulièrement Mourinho. " C'est un rêve qui se concrétise ", s'exclame le manager. " Andriy a toujours constitué ma première priorité mais longtemps, son embauche a été impossible ". Il semble que Chelsea ait versé 50 millions d'euros. Le transfert de Shevchenko, qui a signé pour quatre saisons, a évincé Rio Ferdinand du titre de footballeur le plus onéreux des terrains anglais. En 2002, Manchester United avait déboursé 46 millions pour le défenseur central. Peter Kenyon, le directeur général, a commenté le transfert : " Ce fut un grand jour pour notre club et nous pouvons être fiers de nous. L'embauche d'Andriy souligne nos ambitions. Nous voulons convaincre l'Europe de notre force ". Shevchenko lui-même, qui avait déjà émis une préférence pour l'Angleterre, pour des raisons d'ordre familial, est très motivé. " Je passe d'un grand club à un autre. Il faut choisir le bon moment pour rejoindre une équipe et c'est vraiment le cas. La Ligue des Champions me paraît constituer un objectif réaliste mais il n'y a pas que ça. Chelsea vise un troisième titre de rang. J'aime cette mentalité, cette envie de gagner tous les matches. Je suis ainsi fait ". Mourinho a déjà un avis sur ses trois principaux concurrents au titre : " Manchester United va beaucoup progresser suite à l'arrivée de Michael Carrick. C'est un très bon footballeur et il prend une position qui posait problème depuis que Roy Keane est parti au Celtic. United peut se révéler très fort. Arsenal, en revanche, n'a pas eu de succès en championnat mais a atteint la finale de la Ligue des Champions en développant toujours un excellent football. Il a un noyau bien équilibré et quelques joueurs très motivés. Je ne veux pas me lancer dans des comparaisons car Dennis Bergkamp était plus que spécial. Un homme comme Tomás Rosicky peut évidemment apporter le même genre de qualités dans l'entrejeu ". Il redoute moins Liverpool. " C'est très différent. C'est un vrai bloc, compétitif et difficile à vaincre. S'il marque le premier, il est très difficile de renverser le cours du jeu. Pourquoi ? Parce qu'il sait très bien défendre, à onze. Liverpool est compact, fort tactiquement et en état de lutter pour le titre. Cependant, je préfère le style de jeu de Manchester United et d'Arsenal. Ils sont nos plus redoutables concurrents ". F. VANHEULE