1 C'est inhabituel mais on ne t'a pas vu au match Belgique-Mexique. Tu étais trop occupé ?

En effet. Je suis rentré tard chez moi vendredi soir et j'ai regardé le match à la télévision. La semaine a été agitée. J'ai reçu le premier coup de fil de Courtrai le dimanche soir. Le lundi soir, j'ai eu un entretien avec les gens du club et j'ai signé le lendemain matin. Le mercredi, j'étais pour la première fois à l'entraînement et on a commencé à travailler sans perdre de temps. On va réussir. J'en suis convaincu, à voir la qualité que recèle Courtrai. Je n'ai pas eu autant de talents offensifs à Waasland-Beveren ni à Mouscron. Vraiment pas. Maintenant, je dois convaincre les joueurs que je crois en eux, en ...

En effet. Je suis rentré tard chez moi vendredi soir et j'ai regardé le match à la télévision. La semaine a été agitée. J'ai reçu le premier coup de fil de Courtrai le dimanche soir. Le lundi soir, j'ai eu un entretien avec les gens du club et j'ai signé le lendemain matin. Le mercredi, j'étais pour la première fois à l'entraînement et on a commencé à travailler sans perdre de temps. On va réussir. J'en suis convaincu, à voir la qualité que recèle Courtrai. Je n'ai pas eu autant de talents offensifs à Waasland-Beveren ni à Mouscron. Vraiment pas. Maintenant, je dois convaincre les joueurs que je crois en eux, en leur potentiel. J'ai l'impression que cette équipe possède les qualités requises pour jouer dans le camp adverse. Lepoint ? Il dit qu'il sera prêt début décembre. On verra bien. Il y a clairement un problème en défense. Je trouve bizarre que Yannis Anastasiou n'ait pas demandé de défenseur central supplémentaire cet été mais bon, chacun a ses méthodes de travail et ses préférences. On va tenter de remédier au problème en passant à une défense à trois, histoire d'avoir plus d'assise. On n'a pas de véritables arrières latéraux. Il vaut donc mieux boucher l'axe et laisser les flancs courir. Van Loo est momentanément indisponible mais je possède assez de joueurs capables d'arpenter le terrain avec Van Eenoo, D'Haene, Verboom et Ouali. Je pense que changer le système de jeu apportera une solution aux problèmes de Courtrai. Vendredi, des joueurs ont déjà dit que leurs deux entraîneurs étaient fous. Yannis avait une vision néerlandaise de l'entraînement et du football en général. Il faisait tout avec ballon. Je les ai fait beaucoup courir la semaine passée. Le championnat de Belgique est différent du néerlandais. Mais ce n'est qu'une partie du travail. Quand on reprend une équipe menacée de relégation, il faut s'occuper de l'organisation et de la confiance. Faire prendre conscience aux joueurs de la difficulté de leur situation mais aussi du fait qu'ils ont une issue, qu'ils ne peuvent atteindre qu'en formant un bloc. Ils doivent se concentrer sur l'équipe au lieu de se replier dans leur coquille. Le capitaine doit réunir plusieurs joueurs qui osent faire avancer les choses. On va y arriver. Je n'ai pas dit ça. J'ai déclaré qu'on devait insuffler une mentalité flandrienne à l'équipe, c'est-à-dire la pousser à travailler, à persévérer, à travailler encore et toujours. Il faut que tous nos adversaires aient peur de venir à Courtrai. J'y suis déjà parvenu quelques fois avec Lorenzo Staelens. Deux autres personnes vont compléter le staff : une sera chargée de la préparation physique et l'autre s'occupera des séances techniques. Je viens d'arriver dans un club très chouette. Je me rappelle que l'année dernière, le délégué de Mouscron m'a dit, quand nous nous sommes déplacés à Courtrai en coupe : c'est un club pour toi, Glen. Après trois jours, je dois déjà lui donner raison. Pourquoi ? C'est difficile à décrire mais je le sens. Croyez-moi, c'est le début d'une histoire très positive. Peter T'Kint" On va réussir. J'en suis convaincu. " Glen De Boeck