JesusGilyGil veut quitter l'Atletico Madrid. Il espère pouvoir partir en beauté à l'occasion du derby contre le Real Madrid, le 15 juin au stade Vicente Calderon. " Ce jour-là, je démontrerai une fois encore mon amour pour les couleurs rouges et blanches ".
...

JesusGilyGil veut quitter l'Atletico Madrid. Il espère pouvoir partir en beauté à l'occasion du derby contre le Real Madrid, le 15 juin au stade Vicente Calderon. " Ce jour-là, je démontrerai une fois encore mon amour pour les couleurs rouges et blanches ". Durant ses 16 années à la tête du club de Manzanares, Gil fut régulièrement accusé de fraude et de faux en écriture. A plusieurs reprises, il a séjourné en prison. " J'arrête ", a déclaré Jesus Gil y Gil à la presse espagnole, la semaine dernière. " Plus que jamais, les accusations me pèsent. J'ai 70 ans et j'en ai assez. Puisque je ne suis plus respecté, je tire ma révérence ". Au début de cette année, l'homme a été condamné à une peine de trois ans de prison pour fraude et détournement de fonds. Une autre affaire doit encore être jugée. On l'accuse d'avoir puisé, avec ses collaborateurs, près de 19 millions d'euros dans les caisses de Marbella durant la période où il était maire de cette cité balnéaire d'Andalousie. Sous la présidence de Gil, l'Atletico Madrid a vécu une période à la fois faste et tumultueuse. Il avait l'habitude de limoger ses entraîneurs pour un oui ou pour un non, et faisait souvent la une de la presse avec des déclarations fracassantes. Sur le marché des transferts, Gil a également fait parler de lui. Il a engagé des stars comme PauloFutre, ChristianVieri, JerrelHasselbaink et DemetrioAlbertini. Il a connu son moment de gloire en 1996 lorsque, sous la houlette de l'entraîneur yougoslave RadomirAntic (aujourd'hui au FC Barcelone), l'Atletico réalisa le doublé coupe-championnat. Mais, quatre années plus tard, le club redescendait en D2, dont il vient de remonter. L'année du centenaire, actuellement célébrée, risque d'être agitée. Lorsque Jesus Gil y Gil s'en ira, il laissera un club endetté derrière lui. Selon lui, son départ permettrait néanmoins de faciliter l'arrivée de nouveaux investisseurs. (D. Devos) ERWIN LEMMENS est proche d'un accord avec l'Espanyol. Le gardien belge arrive en fin de contrat à Santander, qui lui a proposé de resigner, mais il préfère relever un nouveau défi. KIKI MUSAMPA, l'attaquant congolais de Malaga, jouera au FC Séville la saison prochaine. RONALDO a encore été décisif samedi : il a inscrit les deux buts de la victoire du Real à Valence. D2 : Murcie, Saragosse et Albacete ont un pied en D1. LAS PALMAS est en grève. Les joueurs veulent protester contre les retards de paiement dans les salaires. BUTEURS : 1. Makaay (Deportivo) 27 buts ; 2. Nihat (Sociedad) 20 ; 3. Ronaldo (Real), Kovacevic (Sociedad) 19 ; 5. Kluivert (Barcelone) 15.