COACH - James Kwesi Appiah

Qui sait ? Nous avons de bons joueurs, qui sont soudés, ce qui est important durant un tournoi. Michael Essien (AC Milan) et Kevin-Prince Boateng (Schalke 04) restent sur une saison difficile. Michael avait à peine joué en octobre, quand je l'ai titularisé pour le match décisif contre l'Egypte mais il a fait forte impression. L'essentiel est que ces deux joueurs soient en forme au début du tournoi. Ils ont l'habitude de jouer à un niveau élevé et ils sont chevronnés. S'ils sont épargnés ...

Qui sait ? Nous avons de bons joueurs, qui sont soudés, ce qui est important durant un tournoi. Michael Essien (AC Milan) et Kevin-Prince Boateng (Schalke 04) restent sur une saison difficile. Michael avait à peine joué en octobre, quand je l'ai titularisé pour le match décisif contre l'Egypte mais il a fait forte impression. L'essentiel est que ces deux joueurs soient en forme au début du tournoi. Ils ont l'habitude de jouer à un niveau élevé et ils sont chevronnés. S'ils sont épargnés par les blessures, tout deviendra plus facile pour tout le monde, à commencer par les jeunes qui les entourent. Nous nous sommes bien préparés physiquement et mentalement. Nous pouvons donc faire mieux qu'en Afrique du Sud. Pourquoi le Ghana ne remporterait-il pas la Coupe du Monde ? Les équipes africaines sont plus mûres qu'il y a dix ou quinze ans et elles l'ont déjà prouvé à maintes reprises. Je crois avant tout au Ghana mais d'autres nations africaines peuvent signer une bonne prestation au Brésil. Les Ghanéens sont des battants incroyables. Ils partent convaincus que tout est possible, à condition de se battre pour chaque ballon et de représenter dignement leur pays. Plus j'y pense, plus je suis convaincu que nous sommes en mesure de surprendre le monde. Au tirage au sort, je me suis senti flatté d'être en compagnie de tous ces entraîneurs célèbres. J'ai pensé que j'étais privilégié tout en me sentant un des leurs. J'étais à ma place... C'est un honneur de bientôt diriger l'équipe au Mondial mais je prêt pour ce défi.Bon à savoirKwadwo Asamoah porte un des noms les plus répandus au Ghana, au même titre que Appiah et Mensah. Sa première sélection chez les Black Stars du Ghana remonte au 9 février 2008 lors de Ghana-Côte d'Ivoire (4-2). Il participe pour la première fois à la CAN en 2008, à 19 ans. La même année, Torino le transfère mais le prête à Bellinzona, en Suisse. En 2010-11, il a aidé l'Udinese à accéder au tour préliminaire de la Ligue des Champions. Il a été 32 fois titulaire et 2 fois remplaçant à la Juventus cette saison. Il a remporté 58,4 % de ses duels chez les bianconeri et affiche un ratio de 50 % dans les duels aériens. Il a prolongé son contrat chez les Turinois jusqu'en 2018. Pur gaucher, il a marqué son plus beau but de la saison du droit, en pleine lucarne, face à la Fiorentina. Il est considéré dans son pays comme le vrai successeur d'Abedi Pelé." Le Ghana peut gagner la Coupe du Monde. J'y crois vraiment. "