Santander a été éliminé en demi-finales par Getafe : MéméTchité, qui a disputé toute la rencontre mais est monté au jeu à la 61e en championnat, ne jouera donc pas la finale de la Coupe du Roi. Le Racing devait remonter l'écart de 3-1 concédé au match aller et avait fait la moitié du chemin en menant 1-0, mais a encaissé le but égalisateur dans des circonstances qui ont déclenché la polémique. Les Madrilènes ont poursuivi leur action jusqu'au bout, alors qu' EzequielGaray, le défenseur argentin de Santander, était au sol. L'exclusion du médian OscarSerrano a définitivement scellé le sort de Santander. " C'est cruel d'être éliminé dans des circonstances pareilles ", a déclaré l'entraîneur ...

Santander a été éliminé en demi-finales par Getafe : MéméTchité, qui a disputé toute la rencontre mais est monté au jeu à la 61e en championnat, ne jouera donc pas la finale de la Coupe du Roi. Le Racing devait remonter l'écart de 3-1 concédé au match aller et avait fait la moitié du chemin en menant 1-0, mais a encaissé le but égalisateur dans des circonstances qui ont déclenché la polémique. Les Madrilènes ont poursuivi leur action jusqu'au bout, alors qu' EzequielGaray, le défenseur argentin de Santander, était au sol. L'exclusion du médian OscarSerrano a définitivement scellé le sort de Santander. " C'est cruel d'être éliminé dans des circonstances pareilles ", a déclaré l'entraîneur Marcelino. Ce n'est pas la première fois que Getafe inscrit un but controversé. Lors de la victoire 0-1 au Real Madrid, les joueurs avaient profité de la confusion générale (les Merengues pensaient avoir ouvert la marque et se congratulaient sans se rendre compte que l'arbitre avait annulé le but pour hors-jeu) pour traverser tout le terrain et marquer de l'autre côté. Getafe vit une deuxième saison faste à laquelle personne ne s'attendait. Après un début de championnat hésitant, MichaelLaudrup était presque dehors. Les dirigeants avaient même tenu une réunion de crise pour voir s'il fallait garder ou pas l'entraîneur danois. Celui-ci était confronté à une lourde succession : celle de BerndSchuster, parti au Real Madrid. " Les supporters doivent comprendre qu'un club modeste comme Getafe ne disputera pas une finale chaque année ", déclarait Laudrup à l'époque. Eh bien, si ! Non contents d'affronter le Bayern Munich en quarts de finale de la Coupe de l'UEFA, les banlieusards madrilènes disputeront une deuxième finale de Coupe du Roi d'affilée (l'an passé, ils avaient été battus par le FC Séville). Le mercredi 16 avril, au stade Santiago Bernabeu, ils affronteront Valence qui a éliminé le FC Barcelone (3-2, après le 1-1 de l'aller) grâce notamment à deux buts du jeune JuanMata (19 ans), grand espoir du football espagnol. RonaldKoeman, très controversé après les évictions de SantiagoCañizares, DavidAlbelda et MiguelAngelAngulo, se voit offrir une occasion de sauver une saison pourrie. Pour autant, bien sûr, qu'il assure également le maintien. RUUD VAN NISTELROOY (31 ans) a subi une arthroscopie de la cheville droite à Amsterdam. On craint une indisponibilité d'un à deux mois pour l'attaquant néerlandais du Real Madrid. LUISFABIANO (27 ans), l'attaquant brésilien du FC Séville, trône largement en tête du classement des buteurs avec 22 réalisations. Toujours à l'affût, le Real Madrid a flairé la bonne affaire et a fait du transfert de ce joueur un objectif prioritaire pour la saison prochaine. Lors d'une interview à une radio, l'intéressé a déjà laissé entendre (mais pouvait-on en douter ?) qu'il n'était nullement réfractaire à l'idée de rejoindre la capitale. " Ma famille n'a pas envie de vivre éternellement à Séville ", a-t-il déclaré. TOM DE MUL est monté au jeu à la 44 e mais n'a pu empêcher la défaite de Séville face à l'Atletico. COUTINHO (16 ans) est déjà, lui aussi, dans le collimateur du Real Madrid qui a entamé les négociations avec Vasco de Gama. Il s'agit de la star de l'équipe nationale brésilienne des -16 ans qui a remporté le Championnat d'Amérique du Sud. VIVAR DORADO (34 ans), le milieu de terrain arrivé cette saison à Valladolid en provenance de Getafe, est sur le point de prolonger son contrat. LUISARAGONES a retenu RubenDeLaRed, le milieu de terrain de Getafe, pour le match de ce mercredi contre l'Italie. En revanche, Raul n'est toujours pas repris malgré la réconciliation publique entre les deux hommes. INAKI SAEZ, le sélectionneur des -21 ans, a repris des valeurs sûres de la D1 : BojanKrkic (Barcelone), EstebanGranero (Getafe) et MiguelTorres (Real Madrid). DANIEL DEVOS