14/07/2015 07 : 00

Les enfants sont réveillés. Ma femme et moi devons donc sauter du lit. Je me lève tous les matins vers sept heures, donc ça ne me pose aucun problème. Nous préparons le petit-déjeuner.
...

Les enfants sont réveillés. Ma femme et moi devons donc sauter du lit. Je me lève tous les matins vers sept heures, donc ça ne me pose aucun problème. Nous préparons le petit-déjeuner. Je savoure un copieux déjeuner en famille. Ma femme ne travaille pas le mardi et nous en profitons. Il nous arrive souvent de consacrer une heure à ce repas, pour faire durer ce bon moment le plus longtemps possible. J'adore passer du temps avec mes enfants, Teo et Alies. Aujourd'hui, exceptionnellement, je ne dois me présenter à Courtrai que dans l'après-midi. J'ai donc le temps de jouer avec eux. Alies n'a que onze mois et dort encore beaucoup. Pendant que ma femme la met au lit, je continue à jouer avec Teo, qui a trois ans. Le temps file quand je vois mon fils jouer. Les enfants ont de nouveau faim. Ma femme et moi leur préparons donc à manger. Ensuite, je tente de profiter des dernières minutes en famille avant de m'en aller. Le club ne m'a pas donné de consignes diététiques, donc je mange ce que je veux mais je n'ai pas encore faim. Il est temps de partir pour Courtrai. Ce soir, nous disputons un match amical contre l'Antwerp. Nous nous rassemblons au club avant de rejoindre le Parkhotel de Courtrai, où nous attend un repas sportif. Le nouvel entraîneur n'a pas changé grand-chose à l'encadrement. Le team manager Claude Gezelle continue à tout régler comme avant. Par contre, sur le plan sportif, beaucoup de choses ont changé. Joueurs et staff se pressent au buffet du Parkhotel. Il y a des légumes froids et chauds, du poulet, du poisson, des spaghettis, des fruits... Je ponctue le lunch d'un café avant de mettre le cap sur l'Antwerp. Nous montons dans le car direction Anvers. Il n'y a pas de trafic et nous arrivons largement à temps. Il reste une heure et demie avant le match. Avec mes coéquipiers, je vais observer le terrain et la tribune. C'est la première fois que je viens au Bosuil et je suis impressionné. Un ami m'avait dit que ce stade était spécial. Il n'a pas menti ! Johan Walem nous dispense la théorie d'avant-match, avant d'entamer l'échauffement. Je ne joue pas aujourd'hui car hier, j'ai eu du temps de jeu dans le match amical contre le Cercle Bruges. Ce soir, c'est au tour d'autres joueurs. Mais même si je ne joue pas, j'ai été impliqué dans toute la journée. Début du match. Je prends place dans la tribune. Ce n'est qu'une partie amicale mais il y a de l'ambiance. 6.000 supporters se sont déplacés ! Nous nous imposons 0-1 grâce à un but de Teddy Chevalier. Mes coéquipiers ont pris leur douche, nous remontons dans le car pour le long voyage de retour à Courtrai. Arrivée à Courtrai. Je monte dans mon auto pour retourner à Gand, où j'habite. Enfin à la maison ! Je me glisse immédiatement dans le lit car la journée a été longue. Après un match de championnat, j'ai généralement du mal à trouver le sommeil mais cette fois, c'est différent. PAR MATTHIAS DELANGHE