Ki Sung-Yueng sur la route de Lionel Messi : le nouveau prodige du football asiatique devrait participer à la Coupe du Monde où sa Corée du Sud a été versée dans la poule de la Grèce, du Nigeria et surtout de l'Argentine. Agé de 21 ans, Ki Sung-Yueng a été élu meilleur jeune joueur asiatique de l'année 2009.
...

Ki Sung-Yueng sur la route de Lionel Messi : le nouveau prodige du football asiatique devrait participer à la Coupe du Monde où sa Corée du Sud a été versée dans la poule de la Grèce, du Nigeria et surtout de l'Argentine. Agé de 21 ans, Ki Sung-Yueng a été élu meilleur jeune joueur asiatique de l'année 2009. Sa première grande récompense, il l'a obtenue en participant aux Jeux Olympiques de Pékin. La deuxième, c'est son transfert tout chaud de Séoul au Celtic Glasgow, avec lequel il vient de débuter en D1 écossaise. Et il a été désigné homme du match dès sa première rencontre ! Glasgow a déboursé 2,5 millions d'euros pour l'arracher à son club. Son transfert a été commenté dans le monde entier et la chaîne américaine d'info CNN fut un des premiers médias à annoncer la nouvelle, ajoutant que plusieurs gros calibres européens étaient sur la balle. Ce joueur compte 17 caps en équipe sud-coréenne et la qualification pour l'Afrique du Sud porte en partie sa griffe. Il a expédié quelques coups francs en forme d'obus qui ont rapporté des points. Les coups francs, ce fut toujours une seconde nature chez lui. Il les travaille depuis qu'il est haut comme trois pommes. Il a bossé là-dessus dès ses débuts en Corée du Sud, puis pendant son exil de gosse en Australie. Son père, ancien footballeur, estimait qu'il devait s'expatrier là-bas pour apprendre l'anglais. Et comme les Australiens avaient beaucoup de mal à retenir son nom, il fut rebaptisé : David. " Je me suis toujours dit que je devais arriver à jouer comme Steven Gerrard ", dit le joueur. Le gars de Liverpool était son idole. Aujourd'hui, Kirrard est son surnom... L'Angleterre, il a bien failli s'y retrouver il y a un peu plus de deux ans : lors de la Coupe du Monde des -20, c'est surtout lui que SirAlex Ferguson a suivi pour Manchester United. Autres clubs qui s'intéressaient de près à lui : Hambourg, le PSV, Portsmouth et Porto. Sa place sur le terrain : " Je ne suis ni un milieu défensif qui récupère le ballon à coup de tacles, ni un milieu offensif qui évolue derrière les attaquants. Je pense que mon style se rapproche de celui d' Andrea Pirlo ou de Xabi Alonso. " Prometteur. Dans toute l'Asie, où on le considère comme le meilleur frappeur à distance du continent, on loue aussi sa fine lecture du jeu et sa capacité à dicter le tempo. Et dans son pays, on lui prédit l'éclosion internationale dès la Coupe du Monde de cette année. Il faut dire qu'à chaque édition ou presque, un footballeur sud-coréen explose et se révèle. La série avait commencé en 1986 avec Kim Joo-Sung, qui a notamment fait de très bonnes choses avec Bochum. PIERRE DANVOYE