Tu as digéré ta déception de ne pas avoir été repris pour la CAN ?
...

Tu as digéré ta déception de ne pas avoir été repris pour la CAN ?" Quoi ? Tu rigoles ? Mais j'étais pas déçu. Je te jure. "L'équipe nationale et les tournois, ce sont des objectifs pour n'importe quel footballeur, non ?" Hé, ho, j'ai ma fierté. Je ne voulais pas aller à la CAN pour être sur le banc ou dans la tribune. Y aller et regarder les autres, ça ne m'intéressait pas. Ma femme enceinte a plus besoin de moi qu'une équipe qui ne veut pas me faire jouer. Passer autant de temps en Afrique pour ne pas être sur la pelouse : ça va pas, non ? C'est un voyage scolaire ou quoi ? J'ai dit dans une interview que je ne voulais pas aller à la CAN pour faire du bronzage, que je préférais alors rester à Bruges. Eric Gerets l'a mal pris. L'explication de ma non-sélection, elle est surtout là. Il a eu peur que je réagisse mal si je ne jouais pas. Quelques jours plus tôt, c'était encore fort probable que j'y aille. Un responsable de la Fédération m'avait appelé : -Prépare ton passeport, faxe-moi ceci et cela. Puis, il y a eu la parution de cette interview et ça a tout changé. " Tu aurais mal réagi si tu étais resté réserviste ?" Ecoute, si j'y vais, c'est pour être sur le terrain. Je suis un mauvais perdant. Quand ça ne va pas, je ne fais pas des photos... "Tu pensais être repris ?" Arrête, y'a pas photo, je devais y être. Je peux jouer à tous les postes offensifs, ça veut dire que je dois être au minimum sur le banc. Des gars qui sont toujours réservistes dans leur club ont été sélectionnés et ont joué. Mais c'est pas la fin du monde. Gerets n'a pas besoin de moi, je n'ai pas besoin de lui, c'est la vie. "Il y a un an, il m'avait dit que tu pouvais être un vrai renfort pour le Maroc si tu étais bien dans ta tête." On a bien vu : il m'a laissé chez moi. "Comment tu as réagi quand il a annoncé sa sélection ?" Sincèrement, j'ai rigolé... C'était n'importe quoi. "Gerets te reproche aussi d'être trop renfermé quand tu vas en équipe nationale." Je ne vais pas là pour rigoler avec tout le monde, je ne suis plus un gamin. Je n'ai pas besoin de prendre tous mes coéquipiers dans les bras, c'est pas mes potes. "Les rapports humains sont plus compliqués dans une équipe nationale que dans un club ?" Il n'y a pas vraiment de différence. Dans un club ou dans une sélection, tu n'as pas d'amis, tu n'as que des faux culs. Tout le monde ne pense qu'à sa gueule. "Tu avais déjà eu des problèmes avec Roger Lemerre." Oui, il m'avait mis dans la tribune, et pour le match suivant, j'étais resté chez moi. En vacances. J'avais coupé mon téléphone. Injoignable. Les Marocains m'ont démoli, traité de traître et tout ça. "Tu sais pourquoi la CAN du Maroc a été un fiasco ?" Ça a foiré parce qu'il y a beaucoup d'égoïsme dans le groupe, des gars qui ne pensent qu'à eux. J'en vois qui font des petits trucs pour le fun. Moi aussi, je peux dribbler quatre adversaires puis perdre le ballon. Je le faisais quand je jouais au futsal à 18 ans. C'est joli, mais à quoi ça sert ?"Le Maroc avait assez de qualités pour aller au moins au deuxième tour !" Pfft... Bien sûr. Quand je vois le parcours de la Zambie... "Comment tu vois ton avenir en équipe nationale ?" Si on m'appelle, j'irai. "Avec ou sans Gerets ?" Ça n'aurait pas de sens de le dégommer. Il n'est pas responsable de l'échec à la CAN. Et il a gagné des trophées partout où il est passé, ça en dit assez sur ses qualités. "Mais ce ne sera pas une bonne chose pour toi s'il reste !" Tu sais quoi ? Mon objectif, ce n'est pas du tout l'équipe du Maroc. A la limite, je m'en fous de mon équipe nationale ! Je répondrai si on a besoin de moi. Si pas, je ne dirai jamais : -Oh putain, le vilain, il ne m'a pas sélectionné. " C'est plus facile d'être sélectionné quand on joue à Bruges que quand on est à Monaco en Ligue 2..." Je m'en fous ! Et je ne suis même pas sûr de ce que tu dis. Au Maroc, on connaît mieux Monaco que Bruges. "