J'AI AIMÉ Bruges maître du PSG

Les hommes d'Emilio Ferrera ont écarté le PSG sans discussion : 2-0. C'est prometteur. Ils ont démontré de vraies valeurs. Salou Ibrahim a prouvé qu'il allait renforcer l'attaque et c'est solide derrière aussi. Le Club est prêt pour la rentrée des classes, c'est sans aucun doute l'équipe la mieux préparée, parmi les trois grands traditionnels. C'est aussi le noyau qui a été constitué le plus tôt, ce n'est pas simplement un hasard. Emilio Ferrera a osé faire table rase, il a introduit un nouvel influx intéressant dans le groupe. Et il n'est pas encore content de ce qu'il a vu jusqu'à présent : c'est un éternel insatisfait, c'est bien, ça veut dire que son équipe va encore progresser.
...

Les hommes d'Emilio Ferrera ont écarté le PSG sans discussion : 2-0. C'est prometteur. Ils ont démontré de vraies valeurs. Salou Ibrahim a prouvé qu'il allait renforcer l'attaque et c'est solide derrière aussi. Le Club est prêt pour la rentrée des classes, c'est sans aucun doute l'équipe la mieux préparée, parmi les trois grands traditionnels. C'est aussi le noyau qui a été constitué le plus tôt, ce n'est pas simplement un hasard. Emilio Ferrera a osé faire table rase, il a introduit un nouvel influx intéressant dans le groupe. Et il n'est pas encore content de ce qu'il a vu jusqu'à présent : c'est un éternel insatisfait, c'est bien, ça veut dire que son équipe va encore progresser. Pas question de remettre en cause l'arrêt du match à cause des pluies diluviennes : j'aurais même stoppé les frais un peu plus tôt. Mais même en une mi-temps, j'ai vu de bonnes choses. Anderlecht et Zulte Waregem m'ont plu. Anderlecht doit encore trouver des automatismes, c'est normal vu le grand nombre de nouveaux joueurs à intégrer. J'ai beaucoup aimé l'activité de Mbark Boussoufa et Ahmed Hassan. Si l'Egyptien apprend vite à communiquer avec ses coéquipiers, il fera mal. Sa technique et sa vision du jeu valent le détour. Le club a visé juste pour remplacer Pär Zetterberg. Boussoufa, lui, a le potentiel pour faire oublier Christian Wilhelmsson. Ses débordements, à gauche et à droite, sont très intéressants. Par contre, Mémé Tchite ne me semble pas encore dans le coup. Du côté de Zulte Waregem, j'ai aussi apprécié plusieurs joueurs. On dit que cette équipe va avoir du mal à confirmer sa bonne saison 2005-2006, mais je crois en ses chances. Geert De Vlieger, Chris Janssens et Cédric Roussel peuvent être des transferts gagnants. Il serait bien pour ce club qu'il conserve Tony Sergeant car il a montré samedi soir qu'il restait un pion plus qu'important. Faire commencer la compétition fin juillet, voilà une bonne idée. Vacances ou pas, c'est quand même bien plus agréable d'aller au stade maintenant plutôt qu'en plein mois de janvier, non ?La défaite 3-0 contre l'AS Rome, c'est le genre de résultat sans discussion, sans guère de circonstances atténuantes. Elle révèle le niveau actuel de l'équipe liégeoise. Elle me laisse vraiment sur ma faim pour le moment. Certains départs n'ont toujours pas été compensés et je m'inquiète surtout pour la défense. Oguchi Onyewu dit qu'il est partant à 50 %, ce serait encore un trou à combler. Et il y a le cas Philippe Léonard ! Un international qui n'a toujours pas de club à la fin du mois de juillet, c'est étonnant, non ? Il y a sans doute des choses qu'on ne sait pas, mais si je pouvais donner un conseil aux dirigeants du Standard, ce serait de se faire violence, d'oublier le couac dans les négociations de prolongation avec ce joueur et de le ramener dare-dare à Sclessin. Léonard, on le connaît, on sait ce qu'il vaut, il ne devrait plus passer par la phase d'intégration. Il ne serait vraiment pas inutile dans le contexte actuel. Quand est-ce que ces deux-là vont arrêter de s'envoyer des balles ? Le transfert de Steven Defour au Standard est réglé depuis un bon moment, il est temps d'arrêter ce petit jeu des attaques via la presse. Le départ de Defour est-il vraiment l'explication du retrait de Vaessen ? J'en doute. Il y a autre chose. Cet homme ne supportait plus de ne pas être le maître absolu des événements. Dans son entreprise, il prend les décisions qui font la différence. Mais quand il a compris que ça ne se passait pas comme ça dans le football, il a fini par jeter l'éponge. La Gantoise n'a pas su écarter Zurich en Intertoto et n'ira donc pas en Coupe de l'UEFA. Un club belge s'incline contre un club suisse : ça confirme encore une fois qu'il est urgent de se réveiller. Au niveau des équipes nationales, les Suisses avaient déjà pris le train que nous avons raté. C'est aussi le cas, dé-sormais, au niveau des clubs. Il faut se poser une question : pourquoi sommes-nous incapables de repartir de l'avant alors que les Suisses y arrivent ? PROPOS RECUEILLIS PAR PIERRE DANVOYE