J'AI AIMÉ Le départ en fanfare de Bruges

La prestation de Gand fut d'une grande mollesse. Même un baba au rhum aurait posé plus de problèmes aux dents brugeoises : étonnant quand on connaît le métier de Georges Leekens. Bruges était bien en place. Emilio Ferrera, son staff et les joueurs ont bien travaillé dès la reprise. Ils n'ont pas joué à la cigale. J'ai été épaté par la qualité des automatismes d'un groupe jeune avec une note spéciale pour Jonathan Blondel, bien retrouvé dans l'axe, et un Koen Daerden qui rééquilibre l'équipe. Devant, Bosko Balaban manie le canon. Je m'inquiète pour le duo Birger Maertens-Olivier De Cock en défense. Ils ne sont jamais à l'abri d'une gaffe. Bruges sera un client pour le titre mais il faudra répéter une telle performance toutes le...

La prestation de Gand fut d'une grande mollesse. Même un baba au rhum aurait posé plus de problèmes aux dents brugeoises : étonnant quand on connaît le métier de Georges Leekens. Bruges était bien en place. Emilio Ferrera, son staff et les joueurs ont bien travaillé dès la reprise. Ils n'ont pas joué à la cigale. J'ai été épaté par la qualité des automatismes d'un groupe jeune avec une note spéciale pour Jonathan Blondel, bien retrouvé dans l'axe, et un Koen Daerden qui rééquilibre l'équipe. Devant, Bosko Balaban manie le canon. Je m'inquiète pour le duo Birger Maertens-Olivier De Cock en défense. Ils ne sont jamais à l'abri d'une gaffe. Bruges sera un client pour le titre mais il faudra répéter une telle performance toutes les semaines,... surtout à Anderlecht lors de la quatrième journée. L'ancien buteur du Standard commence ce championnat comme le précédent : pied au plancher. C'était nécessaire car les Mauves sont toujours attendus avec tous les honneurs dus à leur rang de champion en titre. Quand cela chauffe là-bas, c'est infernal. Si Anderlecht n'y a pas laissé des plumes, c'est en grande partie grâce à ce diable de Mémé Tchite qui a frappé deux fois et a bien servi ses équipiers. Tchité n'a pas encore remboursé le prix de son transfert mais c'est bien parti. Tchite a un mental et une confiance en soi hors norme. Ce n'est pas un imbécile. Il y a un, le Standard voulait le louer. Il s'est accroché avec une belle réussite à la clef : bravo. C'était la crise dans le Limbourg (déclarations volant dans tous les sens, Hugo Broos presque sur la sellette) mais il n'y a qu'une parole qui compte : celle du terrain. Genk a atomisé Zulte Waregem, qui aura du mal à confirmer sa saison passée, avec des gamins bourrés de talent, un bon Ivan Bosnjak et un c£ur immense. Qui parle encore de soucis après cela. Dans l'autre camp, j'ai apprécié le beau but de Cédric Roussel. L'équipe d'Albert Cartier a pris les trois points contre Mons en faisant preuve de ses qualités habituelles : organisation, engagement, travail. Johan Vermeerch a rendu hommage à ses gamins en les qualifiant, comme lui seul sait le faire, de " cacahuètes jeunes ". Mais je me demande ce que Vermeersch aura dit à ses services administratifs. Suite à un oubli, Richard Culek n'était pas qualifié pour ce match. Cela ne prêta pas à conséquence contre Mons. Mais si l'adversaire avait été d'un autre acabit, les regrets auraient pu être éternels. Quand on sait qu'Albert Cartier doit jouer serré avec son effectif, ce sont des erreurs administratives inadmissibles. Tout le monde pressentait que les Liégeois auraient des soucis offensifs en début de saison et cela s'est vérifié à Lokeren. Alors que la Ligue des Champions approche à grands pas, les Rouches sont toujours court devant. Ricardo Sa Pinto, son métier et son caractère explosif ont été engagés. D'autres vont encore venir. Excusez-moi mais c'est tard et le Standard a mal travaillé. Pendant ce temps-là, Mémé Tchité a cassé la baraque à Anderlecht. Quand on a cela sous la main, on ne l'offre pas pour 1,5 million d'euros à un adversaire dans la lutte pour le titre. A Sclessin, les supporters ont des regrets : je les comprends. Avec Mémé, le Standard aurait probablement gagné à Lokeren. Les Hurlus n'ont pas raté leur départ mais ont eu peur inutilement. Cela dit, l'équipe semble au point et a fait oublier le maigre bilan des autres clubs hennuyers. Mons a été trop faible offensivement au Brussels. Ce problème doit être réglé au plus vite. Charleroi a bien manoeuvré face au Lierse mais n'a pas su exploiter ses occasions de but : les Zèbres doivent déjà regretter François Sterchele qui a marqué pour le Germinal Beerschot. propos recueillis par Pierre Bilic