J'AI AIMÉ Roulers dans l'urne européenne

Cela donne une drôle d'impression de voir un petit club comme Roulers dans l'urne de la Coupe de l'UEFA. C'est sympa aussi de voir que le fair-play a été récompensé. D'un autre côté, il faut espérer que l'aventure ne se termine pas prématurément. Un déplacement dans les Balkans, ce n'est jamais un cadeau. D'autres clubs belges, plus expérimentés, ont souffert à Skopje.
...

Cela donne une drôle d'impression de voir un petit club comme Roulers dans l'urne de la Coupe de l'UEFA. C'est sympa aussi de voir que le fair-play a été récompensé. D'un autre côté, il faut espérer que l'aventure ne se termine pas prématurément. Un déplacement dans les Balkans, ce n'est jamais un cadeau. D'autres clubs belges, plus expérimentés, ont souffert à Skopje. L'incendie a été éteint de la même manière qu'il avait été allumé. La FIFA a jugé qu'il n'y avait rien de répréhensible dans l'aide apportée par le club anglais au club belge. Lorsque l'argent circule d'un pays à l'autre, il n'y a pas toujours de conflit d'intérêt. Affaire classée, donc. Peu de gens connaissent très bien François De Keersmaecker. C'est mon cas également. Je me refuse donc de le condamner avant de l'avoir jugé sur son travail. Soyons donc positifs et constatons, dans un premier temps, que l'Union Belge possède aujourd'hui un nouvel entraîneur et un nouveau président. Les hommes sont donc en place pour repartir vers l'avant. Jusqu'à preuve du contraire, le nouveau président a été élu démocratiquement. Si une majorité a voté en sa faveur, cela signifie que ces gens estiment qu'il peut être l'homme de la situation. Et pourquoi pas ? Il est relativement jeune (48 ans), donc susceptible de faire bouger certaines choses. Il est avocat, donc capable de parler et de défendre certaines causes. Il est issu du milieu amateur ? Ce n'est pas pour cela qu'il sera nécessairement hostile aux réformes et qu'il ne sera pas capable de guider l'Union Belge vers un plus haut niveau de professionnalisme. C'est ce qu'on attend de lui. Le joueur suédois a fait savoir qu'il ne reviendrait pas à Anderlecht. Pourtant, il n'avait toujours pas trouvé de club le week-end dernier et c'est relativement inquiétant pour lui. Car la Suède est désormais éliminée de la Coupe du Monde, et sur ce qu'il a montré en Allemagne, il n'attirera pas l'intérêt des tout grands clubs. Il s'est plaint d'avoir débuté sur le banc contre l'Angleterre et l'Allemagne, mais je ne l'ai pas vu réaliser sur les pelouses d'outre-Rhin les passements de jambes dont il a si souvent régalé le public anderlechtois. Le défenseur liégeois a annoncé qu'il était prêt à mettre un terme à sa carrière. 32 ans, ce n'est pourtant pas un âge pour prendre sa retraite. Je peux comprendre qu'un joueur comme Zinédine Zidane, qui a pourtant deux ans de plus, puisse se sentir usé par tous les sacrifices qu'il a dû consentir et par tous les impératifs liés à son statut. Mais on ne me fera pas croire que Philippe soit déjà usé. Des tiraillements à la Ligue Pro, Roger Vanden Stock qui retire sa candidature et Michel Preud'homme qui se retrouve dépité : la semaine qui a précédé l'élection du nouveau président a été agitée et a provoqué beaucoup d'amertume. Est-on passé à côté d'une belle opportunité d'avoir un homme fort à la tête de la fédération ? A partir du moment où le président d'Anderlecht s'est lui-même retiré de la course, la question ne se pose pas. Quant à Michel Preud'homme : c'est difficile de porter deux casquettes, et s'il renonce à l'U.B., c'est peut-être une très bonne nouvelle pour le Standard qui a bien besoin d'un homme comme lui à temps plein. PROPOS RECUEILLIS PAR DANIEL DEVOS