J'AI AIMÉ Onyewu élu meilleur footballeur américain

Quand la nouvelle de cette élection est tombée, j'ai tout de suite songé au Standard et à La Louvière. C'est quand même au Tivoli qu'Oguchi Onyewu a décollé et cela souligne le rôle essentiel des petits clubs où tant d'inconnus peuvent roder leur moteur. Puis, il y a eu tout le travail effectué au Standard où il a acquis, au fil des jours, une dimension supérieure. C'est une récompense pour le joueur et pour ceux qui ont cru en lui, Cela tombe au bon moment, alors qu'il est cité en vue du prochain mercato. Voilà qui fera encore monter sa cote.
...

Quand la nouvelle de cette élection est tombée, j'ai tout de suite songé au Standard et à La Louvière. C'est quand même au Tivoli qu'Oguchi Onyewu a décollé et cela souligne le rôle essentiel des petits clubs où tant d'inconnus peuvent roder leur moteur. Puis, il y a eu tout le travail effectué au Standard où il a acquis, au fil des jours, une dimension supérieure. C'est une récompense pour le joueur et pour ceux qui ont cru en lui, Cela tombe au bon moment, alors qu'il est cité en vue du prochain mercato. Voilà qui fera encore monter sa cote. La décision est enfin tombée : Jean-Marie Philips sera le prochain directeur général (CEO) de l'Union Belge. Il sera en place en juin prochain. Sa victoire par rapport à Alain Courtois a été très nette. A mon avis, Philips a eu l'avantage de se profiler en étant présent dans le monde du football. En tant que président de la Ligue Pro, il était en contact avec les grands clubs, travailla concrètement. Alain Courtois a été handicapé par le fait qu'il a déjà occupé ce poste et par son parcours politique. Cela dit, si Jean-Marie Philips connaît la musique, il serait dommage de ne pas tirer profit des idées, des contacts et des projets d'Alain Courtois. Le sénateur a osé parler de l'organisation d'une phase finale de la Coupe du Monde par le Benelux. Il serait dommage de ne pas tirer profit, d'une façon ou d'une autre, d'un tel dynamisme. Ivan De Witte, le chef des Buffalos, songe toujours à Jean-Luc Dehaene pour devenir un jour président de l'UB. Plus sérieusement : il affirme que Gand, révélation du premier tour, peut devenir champion. Il exagère un peu mais ce club est bien géré et bénéficie surtout de l'art d'un entraîneur de derrière les fagots : Georges Leekens.Les Limbourgeois sont ennuyés depuis la blessure d'Ivan Bosnjak. Ils cherchent un attaquant et croyaient l'avoir trouvé en la personne de Steffen Iversen. Ce dernier a préféré prolonger à Rosenborg. C'est une tuile car Genk a besoin d'un arsenal offensif important pour garder son rang actuel. Le mercato d'hiver est parfois discuté mais je suis totalement pour car cela permet aux clubs et aux joueurs de se relancer en cas de nécessité. J'étendrais cette possibilité de la D1 à la dernière des séries provinciales. Aux échelons les plus bas du football belge, il y a aussi des joueurs qui veulent changer d'air après les réveillons. A Anderlecht, cela bouge au rayon départs. Yves Vanderhaeghe a passé quelques jours de vacances à la montagne et il pourrait skier bientôt sur les pistes de Roulers ou de Mouscron. A son âge, c'est normal mais je comprends moins la possibilité de revoir Mbo Mpenza au Canonnier. Anderlecht aura encore besoin de lui car le deuxième tour ne sera pas facile. Si je m'étonne à propos d'Anderlecht, les idées de l'Excel sont logiques : Mbo et Yves connaissent bien la maison mouscronnoise. Le jeune arrière central de Mouscron est pétri de talent. J'adore le voir à l'£uvre. Marc Degryse aimerait le recruter et envisagerait de proposer un joueur et de l'argent pour décrocher la montre en or. C'est une très bonne idée mais Aad de Mos et son club, Vitesse Arnhem, sont sur sa piste aussi. Les Hollandais sont très malins. Ils donnent le temps aux jeunes pousses de trouver leurs marques et ils bonifient petit à petit leur potentiel de 30 à 40 %, c'est énorme. Chez nous, on attend souvent qu'une promesse tourne tout de suite à du 200 %. PROPOS RECUEILLIS PAR Pierre Bilic