J'AI AIMÉ La force de frappe de François Sterchele

Le Liégeois continue son petit bonhomme de chemin. Il a offert les trois points à son club en voyage au Cercle Bruges. Et un de ses deux buts valait le coup d'£il. Quand on a un buteur de cette race-là dans son effectif, c'est un plus. Il travaille parfois sur les nerfs des arrières adverses par ses attitudes provocantes. A côté de cela, c'est un finisseur qui pèse et est sans cesse menaçant. En deux ans, il a franchi beaucoup de paliers et est devenu un des meilleurs attaquants de D1. Après Charleroi, le Beerschot sera le deuxième tremplin d'un gaillard qui gère bien sa carrière.
...

Le Liégeois continue son petit bonhomme de chemin. Il a offert les trois points à son club en voyage au Cercle Bruges. Et un de ses deux buts valait le coup d'£il. Quand on a un buteur de cette race-là dans son effectif, c'est un plus. Il travaille parfois sur les nerfs des arrières adverses par ses attitudes provocantes. A côté de cela, c'est un finisseur qui pèse et est sans cesse menaçant. En deux ans, il a franchi beaucoup de paliers et est devenu un des meilleurs attaquants de D1. Après Charleroi, le Beerschot sera le deuxième tremplin d'un gaillard qui gère bien sa carrière. La présence de Karel Geraerts sur le banc m'a étonné. A-t-il payé ses récentes déclarations à la presse ? D'après ce que j'ai lu dans Sport/Foot Magazine, je pense que c'est le cas. Michel Preud'homme a prouvé que son équipe pouvait se passer de lui, tout en préparant l'après-Geraerts avec un duo très intéressant dans la ligne médiane : Marouane Fellaini-Steven Defour. En pointe, Igor De Camargo et Milan Jovanovic se trouvent de plus en plus facilement. Le Standard a été réaliste face à Westerlo et c'est rassurant avant l'expédition au Club Bruges. Autrement élément intéressant : la défense rassure de plus en plus avec un gardien en gros progrès et le retour d'un impeccable Eric Deflandre à droite. Même si le succès a été obtenu face à un petit Brussels, Charleroi a bien maîtrisé son sujet dans la capitale. Au cas où Richard Culek aurait ouvert la marque sur penalty, je garde le sentiment que les Zèbres n'auraient pas baissé la garde. Leur organisation générale était bonne mais on remarquera, comme d'habitude, que les buts ont été réalisés par un milieu de terrain et un défenseur. Les Zèbres devront dénicher une étoile offensive pendant le marché de Noël.Je comprends la déception exprimée par Herman Van Holsbeek à Beveren : ce n'est pas en jouant ainsi qu'Anderlecht résorbera le retard par rapport à Genk. Les Mauves ont eu toutes les cartes en mains. Ils n'ont pas été capables de se mettre à l'abri et les Waeslandiens méritaient leur égalisation en fin de match. Olivier Deschacht n'a pas bien tiré la couverture. Ce sont des points égarés par rapport au leader mais aussi face à ceux qui suivent avec, parmi eux, un excellent Gand qui a frappé trois fois en un quart d'heure. Buffalo Bill est en forme. Les Dragons sont de plus en plus inquiets. Sur les routes du Tour de France, Mons aurait la voiture balai dans la roue. La défaillance est évidente et la situation n'est pas évidente pour José Riga. Mons devra dépenser de l'argent pour se renforcer durant la trêve. Sans cela, ce sera le retour en D2. Le mercato risque d'être agité pour l'Albert et d'autres car les clubs ayant des joueurs en fin de contrat tenteront de les monnayer. Ainsi, j'espère que le Standard ne se séparera pas en fin décembre d'Oguchi Onyewu et de Karel Geraerts car Michel Preud'homme devra alors recommencer une grande partie de son travail. José Riga a évidemment d'autres soucis. Il y a le feu dans son équipe. Si Anderlecht n'accroche pas la troisième place de son groupe en Ligue des Champions, Il n'y aura qu'un seul club belge européen après l'hiver : Zulte Waregem. C'est bien pour cette équipe sympathique mais elle paye cela au prix fort dans le cadre du championnat. Bruges a été mal payé à Besiktas et méritait mieux. Cela a laissé des traces et les déclarations de la haute direction de Bruges trahissent plus que de la nervosité. Cela promet pour le prochain et très attendu Bruges-Standard. PROPOS RECUEILLIS PAR PIERRE BILIC