Peut-on affirmer que ce sera un affrontement entre le meilleur gardien du monde, Thibaut Courtois, et le meilleur attaquant, Cristiano Ronaldo ?

C'est un angle intéressant mais il est un peu réducteur. L'Atlético ne se résume pas à Courtois. C'est d'abord un collectif qui est passé maître dans l'art de faire déjouer son adversaire. A l'inverse, le Real est sans doute plus dépendant de Ronaldo.
...

C'est un angle intéressant mais il est un peu réducteur. L'Atlético ne se résume pas à Courtois. C'est d'abord un collectif qui est passé maître dans l'art de faire déjouer son adversaire. A l'inverse, le Real est sans doute plus dépendant de Ronaldo. Non car une finale de Ligue des Champions n'est pas un match comme les autres. On peut oublier ces affrontements. Le Real s'appuie sur un entraîneur qui connaît l'ABC du foot et qui a une gestion parfaite de son groupe. Les joueurs veulent ce trophée car ce serait le 10e du club. Pour moi, le Real est favori car il a plus d'expérience. Je pense que l'équipe sera prudente car l'Atlético développe un football total, avec un pressing développé à des moments bien ciblés. Tout comme l'année dernière, je regrette un peu que ce soit deux clubs d'un même pays qui s'affrontent, même si le Bayern Munich et Dortmund avaient offert un beau spectacle. J'ai connu la Coupe des Clubs Champions, où seules les équipes titrées dans leur championnat étaient qualifiées. Avoir trois ou quatre représentants d'une même nation fausse la compétition. Non, cela reflète juste la qualité actuelle du football espagnol. On peut y ajouter Séville, récent vainqueur de l'Europa League. Mais, pour moi, c'est plus une question de hasard. Les équipes qui parviennent à ce stade sont celles qui ont mieux géré les moments-clefs. Dans un an, on assistera peut-être à un duel entre deux équipes anglaises ! Je m'y suis rendu cette saison pour Benfica-Anderlecht. J'avais connu le stade qui avait abrité la finale de la Coupe UEFA entre Anderlecht et Benfica en 1983 mais celui-ci n'a plus rien à voir. La pelouse est magnifique et l'infrastructure est moderne. Par contre, l'intérieur n'est pas à la hauteur de l'enceinte. La salle de presse est très petite et ce n'est pas agréable pour les journalistes. 2-2 à l'issue des prolongations. Puis, Courtois arrête tous les tirs au but. C'est un prono du coeur. Un Belge qui remporte la Ligue des Champions, ce serait magnifique." L'Atletico Madrid développe un football total, avec un pressing bien ciblé. "