1 Dans quelques années, il est probable que la moitié de l'équipe actuelle sera dans le Top 10. La fameuse génération dorée aura au moins marqué l'histoire... Mais seulement comme ça ?

Plusieurs Diables vont arriver dans le haut du classement au même moment, ça veut dire qu'on a eu subitement une génération très talentueuse. Quand j'étais international, c'était souvent un mix de générations différentes. Maintenant, c'est vrai que les Diables actuels n'ont pas encore marqué l'histoire. Ils ont occupé la première place du classement mondial mais il leur manque toujours un match référence dans un tournoi, contre une grosse équipe. On l'attendait au Brésil, on ne l'a pas eu. Même chose en France cet été.
...

Plusieurs Diables vont arriver dans le haut du classement au même moment, ça veut dire qu'on a eu subitement une génération très talentueuse. Quand j'étais international, c'était souvent un mix de générations différentes. Maintenant, c'est vrai que les Diables actuels n'ont pas encore marqué l'histoire. Ils ont occupé la première place du classement mondial mais il leur manque toujours un match référence dans un tournoi, contre une grosse équipe. On l'attendait au Brésil, on ne l'a pas eu. Même chose en France cet été. Je savais que Witsel revenait à ma hauteur, je savais qu'il allait me dépasser. On a été tranquilles pendant 20 ans, maintenant la génération dorée va battre tous les records. Ça va aller très vite, il y a plusieurs Diables qui montent vers le haut du classement. Je ne le regardais pas régulièrement mais je savais que j'étais encore dans le Top 10. Aujourd'hui, je suis encore pour peu de temps dans le Top 11, donc dans l'équipe de base... C'est flatteur mais toutes les belles choses ont une fin. C'est une fierté d'avoir fait un parcours pareil et des résultats pareils avec moins de talent que la génération actuelle. Nos résultats, on a été les chercher ! Tout dépend de la façon dont tu interprètes ce classement. Je ne suis pas sûr que cette absence soit un drame aux yeux de Kompany. Vu sa carrière, on pourrait imaginer qu'il soit dans le Top 10 pour longtemps. Il y serait arrivé facilement s'il n'avait pas eu autant de blessures, je pense qu'il relativise. Je le sens bien ! Je ne savais pas grand-chose sur lui quand il est arrivé, j'avais seulement vu qu'il avait fait des bonnes choses avec Everton. Mais il a vite mis sa griffe, il a imposé un style Martinez. Il présente bien, il a du charisme, un discours, une méthode, des idées bien définies. J'ai l'impression que les joueurs s'identifient plus à lui qu'aux sélectionneurs précédents. Martinez, c'est un coach que tu as naturellement envie de suivre. On ne l'a pas épargné après la défaite contre l'Espagne mais il n'avait eu que trois jours pour découvrir son groupe. Je serais curieux de revoir un match contre les Espagnols dans un an. Cet entraîneur est peut-être la pièce manquante au puzzle de l'équipe nationale. Euh... C'est bien que le futur recordman soit un footballeur qui a énormément d'aura au niveau international, c'est sûr. Eden Hazard, c'est parfait évidemment. Il parlera encore aux générations futures alors que Jan Ceulemans et Paul Van Himst n'existent déjà plus chez les jeunes supporters d'aujourd'hui. Ils sont braqués sur la génération actuelle qui les fait rêver. Pose-leur des questions sur notre demi-finale de Coupe du Monde en 1986, ils ne sont même pas au courant. Ne leur demande pas de citer une partie de la composition de l'équipe. Tout passe. Moi, j'ai encore la chance d'avoir une certaine visibilité grâce à la télé... PAR PIERRE DANVOYE" Pour les jeunes supporters d'aujourd'hui, Paul Van Himst et Jan Ceulemans n'existent plus. Et ils ne savent pas qu'on a joué une demi-finale de Coupe du Monde. "